Cheveux : les colorations "naturelles" ne sont pas dénuées de risque pour la santé

© Adobe Stock

Même les teintures pour cheveux dites naturelles peuvent entraîner des réactions allergiques ou des irritations du cuir chevelu. Le point sur les dangers des colorations.

Publicité

Adepte des colorations pour cheveux, vous optez pour des produits "naturels" afin de vous protéger des substances chimiques ? Attention, qui dit naturel ne dit pas forcément sans risque pour la santé. L’association de défense des droits des consommateurs belge Test Achats s’est penché sur ces colorants et fait le constat que les colorations permanentes, même naturelles, contiennent toujours des produits chimiques potentiellement irritants ou allergènes.

Réactions allergiques et irritations

Même si certaines marques proposent des gammes aux appellations alléchantes et aux mentions "sans parabènes", "naturel" ou "sans ammoniac", soyez vigilants. Produits "naturels" vendus en pharmacie et dans les magasins bio, colorations utilisées par votre coiffeur, henné... toutes les colorations sont concernées. "Une teinture permanente contient toujours des substances chimiques : des colorants, une substance telle que l’ammoniaque pour dilater les écailles du cheveu, un oxydant tel que le peroxyde d'hydrogène pour décolorer le cheveu et favoriser la fixation de la coloration dans le cœur du cheveu, etc." précise Test Achats. Ces substances chimiques, même s’il ne s’agit pas de substances cancérogènes, peuvent être à l’origine de réactions allergiques ou d’irritations du cuir chevelu.

Publicité
Publicité

Le moins d’ingrédients possibles

Mais alors comment faire pour se teinter les cheveux sans courir de risque ? La première règle à appliquer est valable pour tous les produits cosmétiques et alimentaires : ne tombez pas dans le piège des arguments marketings et penchez-vous plutôt sur la composition des produits. Choisissez alors ceux qui contiennent le moins d’ingrédients. Attention notamment à bannir les teintures qui contiennent de la paraphénylènediamine (PPD), un composant chimique au fort potentiel allergène parfois présent dans les colorations de teinte foncée.

Touche d’essai et tests allergologiques

Enfin, si vous réalisez la coloration vous-mêmes, attention à respecter quelques précautions :

  • Procédez à une touche d’essai sur le cuir chevelu quelques jours avant la coloration. En cas d’allergie, consultez un médecin pour bénéficier d’un traitement et réaliser des tests allergologiques qui détermineront le composant à l’origine de la réaction ;
  • Ne laissez jamais la couleur poser plus longtemps que ce qui est prévu par le fabricant ;
  • Rincez-vous la tête avec grand soin après l'application de la couleur, et surtout protégez vos yeux ;
  • N'utilisez jamais de teinture pour cheveux sur vos sourcils.
  • Ne réalisez pas de coloration permanente en cas de cuir chevelu irrité ou de présence de pellicules. Traitez au préalable l’irritation et les pellicules.
Publié par Laurène Levy, journaliste santé le Mercredi 10 Octobre 2018 : 12h25
PUB
PUB