La chance est-elle une question de hasard ?
Sommaire

Principe N°4 : Transformer le mauvais sort en bonne fortune

Le quatrième principe montre que la vie des chanceux n'est pas uniquement remplie d'événements positifs. Cependant, ils se confrontent aux évènements négatifs d'une telle façon qu'ils semblent « savoir transformer les mauvais coups du sort en une chance stupéfiante ». La clé de cette haute voltige ne relève pas non plus de la magie. Tout simplement, « les chanceux voient le côté positif de leur déveine ». Là où les uns verraient le verre à moitié vide, eux le voient à moitié plein. Autre différence, les chanceux restent convaincus « que leur malchance finira par déboucher sur quelque chose de positif ». Enfin, à la différence des malchanceux, ils ne ruminent pas leur mauvais sort. Au contraire, ils se détachent du passé pour se concentrer sur l'avenir et « ils prennent des mesures constructives pour éviter d'avoir davantage de déveine ».

* (ndlr) : Attention, la chance dont il est question ici ne semble concerner en aucun cas, les jeux de hasard et d'argent, pour lesquels tous les spécialistes affirment que la chance à ces jeux ne repose que sur une question de pur hasard !

Pour en savoir plus

Notre capital chance. Apprendre à l'évaluer et à le développer. Dr Richard Wiseman. Edition JC Lattès, 2003.Vous pouvez commander en ligne : www.alapage.fr

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :