Cellulite : quelles parades ?
Sommaire

2. Un minimum d’activité physique

La plus rentable ?

La gym en piscine, idéalement tous les jours, à défaut deux fois par semaine au moins les premiers mois. Parce qu’on travaille en résistance (12 fois plus que dans l’air !) les muscles agonistes et antagonistes, l’effet sur la circulation et le drainage en particulier est optimisé. À 28°C, la dépense énergétique est supérieure.

Mieux encore, le vélo dans l’eau (aquabiking), un drainage actif économiseur d’articulations.

Sportive encore, mais sans les contraintes du sport, la chaussure inclinée de 8°C (Sveltesse de Royal Thermes Institut®) qui, le talon étant plus bas que les orteils, fait travailler les muscles des jambes et facilite la microcirculation de retour, tonifie la peau et raffermit mollets et cuisses, en surface comme en profondeur. Une gymnastique douce à pratiquer 20 à 30 min par jour pour commencer et s’habituer à ce nouvel équilibre, puis au moins 3 heures.

3. Le bon usage des crèmes

À la base de toutes les crèmes amincissantes, la ca­féine, actif indéboulonnable, qui inhibe la mise en réserve des acides gras libres dans l’adipocyte, stimule le déstockage et facilite la désinfiltration des tissus de soutien. Mai aussi et surtout, c'est le massage long et appliqué qui agit, lorsque l'on applique la crème. C'est pourquoi les massages par les kinés ou en instituts sont tellement recommandés contre la cellulite.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :