Cataracte : un collyre pourrait remplacer la chirurgie

La chirurgie de lacataracte est l’opération la plus pratiquée dans le monde (en France, 600.000 personnes opérées chaque année). Selon des résultats préliminaires, un collyre à base de lanostérol pourrait peut-être un jour remplacer l’intervention chirurgicale. Explications.

Publicité

Opération de la cataracte : chirurgie la plus pratiquée en France

La cataracte est liée au vieillissement du cristallin. Avec l’âge, celui-ci devient opaque, affectant la vue. Cette opacification est due au fait que les cellules cristallines à l’intérieur de l’œil se multiplient de moins en moins, remplaçant de plus en plus mal les cellules naturellement abimées qui s’accumulent et entravent le passage de la lumière jusque sur la rétine. Des chercheurs viennent de démontrer qu’une substance dénommée lanostérol était capable d’éliminer les débris cellulaires à l’intérieur du cristallin. Les tests in vitro ayant donné d’excellents résultats, la lanostérol a été incluse dans un collyre appliqué à des chiens atteints de la cataracte. Là encore les résultats sont très encourageants, avec une nette augmentation de la transparence du cristallin et une diminution de la sévérité de cette maladie.

Publicité
Publicité

Un collyre comme alternative à l’opération de la cataracte

La prochaine étape va consister à tester ce collyre chez l’homme. Si les effets sont favorables, il représenterait alors une alternative très intéressante à la chirurgie de la cataracte qui consiste à ôter le cristallin opaque par un implant. Même si cette intervention est couramment pratiquée, sous une anesthésie locale et en ambulatoire avec une bonne récupération, l’application d’un collyre constitue une approche beaucoup plus simple et facile à permettre en œuvre. À suivre donc…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 24 Juillet 2015 : 11h27
Mis à jour le Vendredi 24 Juillet 2015 : 11h43
Source : Zhao L. et coll., Nature, Nature (2015), Published online 22 July 2015, doi:10.1038/nature14650, http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature14650.html.
PUB
PUB