Le casse-tête des poux à l’école

La rentrée des classes est là ! Avec elle, c’est l’inévitable retour des poux ! Pourquoi aiment-ils tant l’école ? Comment agir en cas d’épidémie ?
© Fotolia

Les poux : des insectes ectoparasites

Les poux de tête sont des insectes ectoparasites (qui vivent à la surface de la peau). Ils se nourrissent de sang par piqûre dans le cuir chevelu. Lorsqu'elle a atteint l'âge adulte, la femelle peut pondre jusqu'à dix oeufs (les lentes) par jour. Si les poux vivent en moyenne trois à quatre semaines, hors du cuir chevelu, ils ne survivent pas plus d'une journée.

L’école : le paradis des poux !

Contrairement aux idées reçues, les poux ne savent ni voler ni sauter : ils rampent. Le seul moyen de se transmettre des poux est donc un contact direct entre deux têtes ou, dans une moindre mesure, via les affaires ou vêtements (bonnets, casquettes, peignes, écharpes…). Ces contacts directs sont fréquents chez les enfants de 3 à 12 ans, raison pour laquelle les pédiculoses (infestations de poux) surviennent avant tout dans les lieux qui accueillent des enfants : crèches, écoles, colonies de vacances.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Pediatrics, 2010. Merci au Dr Caroline Lejeune, dermatologue à l’hôpital Erasme