Cancer de la prostate : les UV protègent !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 08 Octobre 2001 : 02h00
Les bains de soleil et les séances de bronzage ne sont pas toujours négatifs pour la santé. Pour preuve, un travail britannique suggère qu'ils réduiraient le risque de survenue du cancer de la prostate.
PUB

La latitude ayant déjà été évoquée en tant que facteur impliqué dans la survenue d'un cancer de la prostate, une équipe de chercheurs britanniques confirme l'effet protecteur de l'exposition solaire et donc au rayonnement ultraviolet. Non seulement les UV réduisent la fréquence de cette affection, mais lorsqu'elle survient, son apparition est plus tardive dans la vie du sujet.L'analyse de 210 patients montre que le risque d'être atteint d'un cancer de la prostate diminue quand le nombre global de semaines d'exposition solaire augmente. Le fait d'avoir vécu durant six mois dans un pays ensoleillé n'apporte aucun bénéfice. En revanche, l'exposition occasionnelle (durant l'enfance, pendant les vacances, en séance de bronzage) exerce un effet préventif important de type dose-dépendant.

Mais alors, les sujets atteints d'un cancer cutané ont-ils moins de cancer prostatique ? Les résultats sur ce sujet étant discordants, cette très bonne question souligne nos faiblesses dans la compréhension des relations entres ces deux affections et les UV.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 08 Octobre 2001 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
Cancer de la prostate, la vitamine D protège !Publié le 10/04/2007 - 00h00

La vitamine D exerce un effet protecteur vis-à-vis du cancer de la prostate. Alors Messieurs, veillez à avoir des apports vitaminiques suffisants. Pour faire le plein de vitamine D, variez votre alimentation et sortez régulièrement prendre l'air…

Le soleil, véritable ennemi des maladies de peauPublié le 02/07/2003 - 00h00

Certes, la vie est plus belle au soleil, mais certains patients atteints d'une affection de la peau voient leur maladie s'aggraver. Si les poussées d'herpès sont bien connues pour apparaître préférentiellement lors des expositions au soleil, nombre d'autres pathologies cutanées peuvent se...

Pas de bronzage en cabine avant 30 ans !Publié le 18/12/2006 - 00h00

Le risque de mélanome malin, cancer de la peau le plus agressif, augmente de 75% chez les personnes ayant utilisé les cabines de bronzage avant l'âge de 30 ans. Déjà interdit aux mineurs, doit-on étendre la limitation aux moins de 30 ans ?

Cancer de la peau : les UV agissent aussi la nuitPublié le 23/02/2015 - 09h47

Les ultraviolets sont connus pour favoriser le cancer de la peau le plus dangereux (mélanome), notamment en s’attaquant au matériel génétique des cellules de la peau (ADN). Ce qu’on ne savait pas, c’est que ces UV agissent aussi la nuit et donc plusieurs heures après...

Plus d'articles