Cancer de la prostate : un nouveau médicament autorisé

Publié le 08 Juillet 2013 par La Fondation ARC
Un nouveau médicament anti-androgène, prescrit contre les cancers de la prostate métastatiques, a reçu une autorisation de mise sur le marché européen.
PUB
© getty

Un nouveau médicament « anti-androgène » contre le cancer de la prostate

Une nouvelle molécule vient compléter l'arsenal thérapeutique contre le cancer de la prostate. L'enzalutamide, commercialisé sous le nom de Xtandi®, a reçu son autorisation de mise sur le marché européen, à la suite de l'avis favorable rendu fin avril par le Comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l'Agence européenne du médicament.

PUB

Le cancer de la prostate est un cancer hormono-dépendant

Le cancer de la prostate est dit hormono-dépendant car la croissance tumorale dépend de la présence d'hormones sexuelles mâles, les androgènes. L'enzalutamide bloque l'action de ces hormones en les empêchant de se fixer sur les récepteurs associés qui sont présents à la surface des cellules cancéreuses : ce médicament, appelé anti-androgène, freine ainsi la croissance tumorale qui repose sur l'action des hormones.

PUB

L'autorisation de mise sur le marché européen de cette nouvelle molécule concerne les patients atteints de cancer de la prostate métastatique, présentant une résistance à la castration (qui vise à supprimer les androgènes en circulation dans l'organisme) et ayant déjà bénéficié d'une chimiothérapie au docétaxel. La prise d'une capsule par jour d'enzalutamide améliore la qualité de vie et l'espérance de vie des patients traités, selon les résultats des essais cliniques qui ont abouti à cette autorisation européenne.

PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Cancer du sein : on avance…

Traitement du cancer : une nouvelle molécule

Le cancer : vers une médecine personnalisée et un traitement à la carte

Faut-il interdire la DHEA ?

Cancer du sein : certains aliments limiteraient l’efficacité du traitement

Plus d'articles