Le cancer de l'ovaire en 3 points
Sommaire

Le diagnostic et le traitement

Le cancer de l'ovaire est diagnostiqué par le toucher vaginal, complété par une échographie abdomino-pelvienne, montrant la présence d'une masse dans le petit bassin, des lésions diffuses, un épanchement liquide dans l'abdomen.

Si les résultats sont peu suspects, on peut proposer une simple surveillance car il peut s'agir d'un kyste ovarien bénin. Sinon, le diagnostic est confirmé par une biopsie. A noter que le dosage sanguin du marqueur tumoral, le CA125, peut également aider au diagnostic. Il n'indique pas obligatoirement l'existence d'un cancer, mais s'associe aux autres indices.

Le traitement repose sur une chirurgie la plus complète possible. Ainsi, selon l'étendue du cancer, on pratique l'ablation d'un ou des deux ovaires, des trompes de Fallope et aussi parfois de l'utérus. Une chimiothérapie est souvent associée afin de réduire le risque de récidive.

C'est le stade auquel le cancer est diagnostiqué qui détermine le pronostic. Plus il est pris en charge précocement, plus le traitement sera efficace et le pronostic bon. Il est donc recommandé de se faire régulièrement surveiller et même face à des symptômes peu spécifiques, de ne pas hésiter à consulter.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Manuel Merck, Larousse et Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.