Cancer du col de l’utérus : un bon point pour le vaccin

Il faudra encore attendre des années avant d’affirmer avec une certitude absolue que le vaccin contre les papillomavirus permet bien de diminuer le nombre de cancers du col de l’utérus. Toutefois, de premiers résultats favorables nous viennent d’Australie, premier pays à avoir mis en place la vaccination systématique des jeunes filles.

Les lésions précancéreuses ont diminué de moitié en 3 ans

En Australie, la vaccination des jeunes filles a débuté dès 2007. En 2009, la couverture vaccinale a été évaluée à 79% chez les collégiennes de classe de 6e et à 71% chez les lycéennes de terminale. Afin d’évaluer l’efficacité du vaccin à contrer le cancer du col de l’utérus, les chercheurs ont comparé le nombre et la sévérité des lésions précancéreuses avant et 3 ans après l’introduction du vaccin. Ils constatent ainsi une réduction de 50% du nombre de lésions précancéreuses chez les jeunes filles vaccinées. On peut donc s’attendre à une réelle réduction du nombre de cancers du col de l’utérus. C’est aussi courant 2007 que la France a mis en place la généralisation de la vaccination contre les papillomavirus. Deux vaccins sont aujourd’hui disponibles, le Gardasil® et le Cervarix®. La vaccination est gratuite pour les jeunes filles de 14 ans. Elle l’est aussi, en rattrapage, pour les jeunes femmes de 15 à 23 ans qui n’auraient pas eu de rapports sexuels ou au plus tard dans l’année suivant le début de leur vie sexuelle.

Le dépistage du cancer du col de l’utérus par le frottis reste essentiel !

Attention, la vaccination ne dispense pas du dépistage par frottis. En effet, le vaccin ne protège que contre 70% des cancers du col de l’utérus. Les 30% restants peuvent être dépistés précocement grâce à la réalisation régulièrement d’un frottis.

En pratique, toutes les femmes, vaccinées ou non vaccinées, de 25 à 65 ans, doivent faire des frottis : 2 frottis à un an d’intervalle puis en cas de résultats négatifs, puis un frottis tous les 3 ans.

Rappelons que le cancer du col de l’utérus est le 2e cancer féminin : 3.000 nouveaux cas et 1.000 décès sont enregistrés chaque année en France.

Pour en savoir plus la prévention et le dépistage du cancer du col de l’utérus : Cancer Info au 0810 810 821 (du lundi au samedi de 9 h à 19 h, prix d’un appel local).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : The Lancet, Vol.377, 18 juin 2011 ; Communiqué de presse Sanofi pasteur MSD, 20 juin 2011.