Une campagne d’alerte sur la lessive liquide en capsule

© getty

Durant toute cette semaine se déroule une campagne internationale de mise en garde contre les risques liés aux capsules de lessive liquide chez les jeunes enfants. Petite, colorée et douce, la capsule de lessive liquide est tellement attrayante pour les plus jeunes que 5.000 cas d’intoxication ont été recensés l’an dernier.

PUB

Capsule de lessive liquide : attention aux intoxications

Cette campagne internationale est menée par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) et la Commission européenne. Elle vise à sensibiliser les consommateurs et les parents de jeunes enfants aux risques inhérents à la lessive liquide en capsule. Ces capsules contiennent des détergents concentrés qui sont libérés au contact de l’eau ou de la salive si elles sont portées à la bouche par les jeunes enfants attirés par leur petite taille, leur couleur et leur parfum. En 2014, 5.000 cas d’exposition accidentelle ont été répertoriés par les centres antipoison français, contre 500 en 2009. Lorsque la capsule est mise à la bouche, percée ou éclatée dans la main, le contact avec la lessive peut notamment provoquer des difficultés respiratoires, des nausées, des vomissements ou des brûlures des yeux ou de la peau.

PUB
PUB

Conduite à tenir avec la lessive en capsule

Stocker toute capsule de lessive liquide hors de portée et de vue des enfants, en hauteur ou dans des rangements fermés, idéalement à clef. Ne jamais percer ou couper les capsules. Ne pas laisser un enfant manipuler une capsule.

En cas d’exposition au liquide des capsules :

  • Si le liquide se retrouve dans la bouche : nettoyer la bouche avec un gant de toilette ou un linge propre humide pour retirer le maximum de produit. Ne pas faire vomir. Éviter les boissons durant deux heures, mais donner à manger une compote, une crème dessert, du pain ou des gâteaux pour absorber le produit et tapisser la muqueuse digestive.
  • Si la lessive a été en contact avec la peau ou les yeux : rincer immédiatement et abondamment pendant une dizaine de minutes, y compris sous les paupières en cas de contact avec les yeux.
  • Appeler un centre antipoison pour avoir sans délai un avis médical adapté à la situation. En cas de difficultés respiratoires, appeler immédiatement le 15 (Samu).
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 17 Mars 2015 : 11h18
Mis à jour le Mardi 17 Mars 2015 : 16h41
PUB
PUB

Contenus sponsorisés