Bruit : risque d’accident vasculaire cérébral à proximité d’un axe routier

Le bruit diminue l’espérance de vie. C’est la conclusion de cette étude britannique qui montre que les personnes vivant à proximité d’un axe routier dont le niveau sonore dépasse 60 décibels, présentent un risque accru d’accident vasculaire cérébral (AVC).
PUB

Le bruit augmente le risque d’accident vasculaire cérébral

60 décibels dépassent le bruit d’une machine à laver, de celui qui règne dans un grand magasin ou dans une salle de classe.

Décidemment, trop de bruit n’est pas bon pour la santé. Outre les expositions sonores excessives (concerts, discothèques, MP3) qui altèrent l’audition (baisse auditive, acouphènes), certaines études ont déjà suggéré une augmentation des risques d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires. Cette fois, l’étude a porté sur près d’1,6 million de Londoniens vivant dans une zone de trafic routier dense. Résultat, l’exposition à un fond sonore quasiment permanent dépassant 60 db a été associée à un risque accru de décès de 4 % d’accident vasculaire cérébral par rapport aux personnes vivant dans un environnement calme. Ce surrisque atteint 5 % dans les quartiers encore plus bruyants et 9 % chez les personnes âgées.

Le bruit affecte le sommeil et la tension artérielle

Parmi les explications, l’augmentation du risque d’accident vasculaire cérébral serait liée au fait que les expositions au bruit augmentent la tension artérielle. Or l’hypertension est un puissant facteur de risque de maladies cardiovasculaires. De plus, trop de bruit affecte le sommeil. Et là encore, les troubles du sommeil sont connus pour avoir des répercussions sur la santé cardiovasculaire.Diminuer les nuisances sonores est une priorité de santé publique. Individuellement, les travaux d’isolation phonique ne seront pas vains. Et enfin, si vous êtes à la recherche d’un logement, tenez compte du niveau sonore auquel il expose…

PUB
PUB
Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 25 Juin 2015 : 12h15
Mis à jour le Jeudi 25 Juin 2015 : 14h18
Source : Pyko A., British Medical Journal, juin 2015.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés