Boissons énergisantes, sexe et alcool

Publié le 06 Mars 2016 | Mis à jour le 07 Mars 2016
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Ces maudites boissons énergisantes continuent de faire parler d’elles.

Voilà qu’elles favoriseraient les comportements problématiques comme le sexe à risques et l’abus d’alcool.

PUB

A partir d’aujourd’hui, la vente de boissons énergisantes est interdit sur le campus de l’Université de Middlebury, dans l’État du Vermont, aux États-Unis.

En septembre 2011, l’Université du New Hampshire avait fait de même.

Cette décision a été prise par le Conseil de la communauté de l’école à la demande du Service de restauration qui a estimé que la vente de boissons énergisantes violait sa mission qui est de nourrir les étudiants en soutenant leur esprit et leur corps.

PUB
PUB

Les dirigeants se sont appuyés sur une étude dont je vous ai parlé l’an dernier qui démontre que ces boissons énergisantes font augmenter la pression artérielle.

Mais aussi sur le fait, souvent observé, qu’elles sont fréquemment mélangées avec de l’alcool.

Et que cela entraîne non seulement des conduites en état d’ébriété mais aussi des comportements sexuels à risques pour la santé car non protégés et/ou avec violence,

Les responsables du campus se sont également appuyés sur une étude montrant que les boissons énergisantes alimentent une « culture de stress », ce qui ne favorise pas le bon déroulement des études car elle engendre un manque de sommeil important.

J’espère qu’il n’y a pas un stock de boissonsénergisantes dans votre frigo et que votre ou vos ados n’en consomment pas…

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés