Boire un petit coup, c’est agréable….

« Boire un petit coup, c’est agréable, » dit la célèbre chanson. Encore faut-il que ce soit du vin rouge pour que cela soit non seulement agréable mais bénéfique. 

De nombreuses études ont montré que la consommation modeste de vin pouvait réduire les facteurs de risque cardiométabolique. Une nouvelle vient de le confirmer.

Des chercheurs israéliens ont recruté 224 adultes diabétiques de type 2 et les ont répartis en trois groupes : ceux du premier devaient boire 150 ml de vin rouge, ceux du deuxième 150 ml de vin blanc et ceux du troisième, le groupe témoin, de l’eau.

En même temps, ils devaient tous suivre un régime méditerranéen. Et tout ceci pendant 2 ans.

Résultats.

Par rapport aux buveurs d’eau, ceux qui étaient au vin rouge ont vu leur cholestérol HDL (le bon) augmenter et leurs triglycérides diminuer.

Chez les buveurs de vin blanc, aucun effet sur leur cholestérol HDL, mais leurs triglycérides avaient aussi un peu diminué.

Cela démontre l’efficacité des polyphénols et du resvératrol en particulier dont le vin rouge est riche.

Ces précieuses molécules se trouvent dans le raisin. Alors, mangez du raisin noir et buvez du jus de raisin !

Paule

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :