Bien chausser son enfant

Entre 9 mois et 24 mois, le pied grandit rapidement (+2,5 cm). Ensuite, jusqu'à l'âge de 5 ans, il grandit d'environ de 1 cm par an. Le chaussage est particulièrement important et il faut rapidement prendre en compte le risque de déformations inhérent au port de chaussures inadaptées. Quelques conseils pour bien chausser votre enfant.
PUB

Les enfants de 12 à 36 mois

Le port de chaussures dites « premiers pas » est conseillé. A cet âge, le pied de l'enfant est physiologiquement plutôt rond et plat. Les chaussures doivent bien maintenir le pied avec une tige suffisamment haute. Un galbe de 1 cm est préconisé. Les contreforts doivent être asymétriques, respectant l'anatomie du pied et assurant un bon maintien, notamment de l'arrière pied et de la cheville. Les chaussures ne doivent être trop lourdes avec une semelle souple, réalisée avec des matériaux de qualité. Le bout de la chaussure doit permettre le mouvement des orteils et la mobilité dans tous les sens.

PUB
PUB

Les enfants de 3 à 5-6 ans (pointure allant du 23 au 27)

Le pied s'affine et la cambrure se forme. Préférez toujours les chaussures hautes. La tige doit être haute et relativement rigide. Celle-ci doit se placer en dessous ou au-dessus de la cheville, mais en aucun cas sur la cheville pour ne pas créer un point de conflit. Elle doit également couvrir le coup de pied. Respectez toujours des contreforts asymétriques. La morphologie du pied étant différente chez chaque enfant, les voûtes ou soutiens plantaires disposés arbitrairement dans les chaussures vont gêner la croissance naturelle des muscles et des ligaments. Il est préférable d'utiliser dans les chaussures des semelles amovibles si celles-ci doivent être remplacées par des orthèses plantaires de correction réalisées par le podologue. Attention également aux coutures intérieures ou piqûres d'assemblages trop saillantes qui pourraient blesser le pied.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Dimanche 01 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2016 : 17h58
Source : Dossier de presse de l'Union française pour la santé du pied et la podologie (UFSPP), mai 2004.
PUB