Antibiotiques, la nature montre encore une fois le chemin

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 11 Février 2002 : 01h00
L'étude de mécanismes de défense contre les microorganismes existant dans la nature a mis à jour une nouvelle famille d'antibiotiques. L'isolement et la caractérisation de ces nouvelles molécules pourraient aboutir dans l'avenir à des antibiotiques très puissants et contrer la pénurie d'antibiotique actuelle due aux phénomènes de résistances.
PUB

Découverts dès 1928 par I. Flemming et utilisés pour lutter contre les infections bactériennes au cours de la guerre de 1940-45, les antibiotiques ont considérablement réduit la mortalité liée aux maladies infectieuses au cours des cinquante dernières années. Aujourd'hui, ils font partie de notre vie courante. Leur utilisation fréquente a cependant conduit les microbes a développer des résistances à des doses croissantes de nombreuses familles d'antibiotiques. C'est pourquoi les chercheurs s'activent à isoler de nouvelles molécules possédant des vertus antibiotiques, mais contre lesquelles, les bactéries qui nous entourent n'auraient pas encore développé de résistance.

Zasloff et ses collaborateurs se sont inspirés du fait que de nombreux organismes se développent parfaitement alors qu'ils vivent au contact de microorganismes :

  • les insectes prolifèrent alors qu'ils sont totalement dépourvu de défenses immunitaires telles que nous-même les connaissons, à savoir des lymphocytes (globules blancs) et des anticorps;
  • la graine d'une plante peut croître dans un sol infesté de microbes;
  • la cornée (membrane transparente à la surface de l'œil) d'un animal ne montre qu'exceptionnellement des signes d'infection.

Zasloff et ses collaborateurs se sont inspirés du fait que de nombreux organismes se développent parfaitement alors qu'ils vivent au contact de microorganismes :

Les antibiotiques d'aujourd'hui sont issus de champignons, qui dans la nature les utilisent pour se protéger des bactéries. Ceux de demain proviendront d'organismes plus évolués. Mais dans un cas comme dans l'autre, c'est la nature qui nous aura montré le chemin vers de nouvelles avancées thérapeutiques.

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 11 Février 2002 : 01h00
PUB
PUB
A lire aussi
Les antibiotiques, quel impact sur nos "gentilles" bactéries ?Publié le 20/08/2015 - 14h11

Le "miracle" antibiotique nous a sauvés de maladies souvent mortelles, mais aussi d’infections du quotidien comme les cystites. Parce qu’ils ont été utilisés à outrance et souvent à mauvais escient, il faut désormais lutter contre un effet secondaire préoccupant : la destruction de...

Antibiotiques au naturel, le bon usagePublié le 11/10/2017 - 08h03

Quand les plantes offrent une alternative aux traitements habituels des infections, la consommation de médicaments peut se réduire considérablement. Une utilisation qui implique le respect de quelques règles qui vont contribuer à changer le comportement et le regard sur ces nouveaux...

Antibiotiques : point trop n'en fautPublié le 21/01/2002 - 00h00

Les affections ORL ou bronchiques les plus communes sont le fait des Pneumocoques et sont classiquement traitées par des antibiotiques essentiellement des pénicillines. Malheureusement, les résistances de ces bactéries aux antibiotiques sont de plus en plus fréquentes. Une étude vient de...

Plus d'articles