Anti-inflammatoires : quelques règles pour un bon usage !
Sommaire

Quelles sont leurs indications ?

Les AINS sont largement utilisés pour soulager et/ou traiter : la fièvre, les rhumatismes, les douleurs articulaires, lombaires, les douleurs et inflammations ORL, dentaires, hémorroïdaires, gynécologiques, les maux de têtes, les migraines, etc.

Quelles sont les précautions d'emploi et les contre-indications ?

  • Ne jamais dépasser la dose prescrite, laquelle doit être la dose minimale efficace.

  • Les employer sur une durée la plus courte possible. Seule l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde nécessitent un traitement au long cours.

  • Respecter strictement les contre-indications : ulcère gastro-duodénal, saignement gastro-intestinal, antécédents de saignement digestif ou de perforation survenu au cours d'un traitement par AINS, insuffisance cardiaque sévère, à partir du 6e mois de grossesse.

  • Les AINS sont déconseillés en cas de risque d'insuffisance rénale (sujets âgés, diurétique, inhibiteur de l'enzyme de conversion).

  • Ne jamais prendre deux AINS en même temps.

  • Surveiller d'éventuelles manifestations cutanées graves (lésions, hypersensibilité, dermatite).

    En conclusion, même des médicaments aussi courants que les AINS, doivent être employés selon des règles très strictes. Prendre un médicament n'est jamais anodin.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de presse de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 26 septembre 2006.