Amblyopie, à détecter avant l'âge de trois ans

La détection précoce de l'amblyopie (affaissement de la vue) chez les enfants de moins de trois ans améliore nettement leur avenir visuel. Comparé au classique et unique examen des 37 mois, on observe quatre fois moins d'amblyopie chez les nourrissons dépistés de façon répétitive avant cet âge.
PUB

Les données d'une nouvelle étude sont encore en faveur du dépistage préscolaire des troubles visuels. Avant trois ans, le traitement des troubles de la réfraction donne de bien meilleurs résultats.

Cette analyse portant précisément sur l'amblyopie, a été réalisée à partir de 3.490 enfants. Les uns ont bénéficié d'un dépistage dit intensif (examens ophtalmologiques à 8, 12, 18, 25, 31 et 37 mois), les autres ont subi le même examen mais uniquement à l'âge de 37 mois. En cas d'anomalie, les nourrissons ont bien sûr été adressés en consultation hospitalière. L'acuité visuelle s'est révélée meilleure chez les enfants en suivi intensif. Ainsi, à l'âge de 7 ans et demi, il existe environ quatre fois moins d'amblyopie dans ce groupe.De plus, la prise en charge à un stade précoce donne de meilleurs résultats, probablement en raison d'une plus grande plasticité due à l'âge et d'une meilleure adhérence au traitement du fait de la répétition des tests.

PUB
PUB

Reste à mettre au point un programme « réaliste », permettant d'obtenir d'aussi bons résultats sans multiplier les tests, extrêmement onéreux et contraignants, tant pour les enfants que les parents.

Publié le 27 Août 2002
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : British Médical Journal, 324 : 1549-1551, 29 juin 2002.
PUB