Allergiques aux pollens de bouleau : prenez votre traitement maintenant !

Publié le 20 Avril 2015 par Rédaction E-sante.fr
Les pollens de bouleau circulent très activement sur la France, alerte le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Cette forte dispersion est liée aux températures estivales de ces derniers jours. Les averses sur la moitié Sud ne limiteront que très peu la dissémination des pollens, alors que les alternances pluie-soleil favorisent la croissance des plantes. Allergiques : prenez votre traitement dès maintenant sans attendre !
PUB

Risque élevé de rhinite allergique

La dispersion des pollens de bouleau s’accompagne d’un risque allergique maximal de Strasbourg à Rouen qui descend jusqu'en Auvergne et Rhône-Alpes. Ailleurs, le risque est élevé, excepté sur le pourtour méditerranéen où il reste faible. En revanche, les platanes sont en progression dans cette région, tout comme dans le Nord de la France et particulièrement sur Paris.

PUB

Allergie aux pollens de bouleau : quand prendre son traitement ?

En pratique, cette semaine est chargée en pollens. Les allergiques, et particulièrement ceux sensibles aux pollens de bouleau, sont invités à prendre leur traitement sans délai ou à consulter leur médecin.

PUB

Il est important de ne pas attendre pour prendre son traitement. Plus il est pris tôt, avant même les symptômes, plus il sera efficace.

Surveillez les alertes aux pollens en vousabonnant aux bulletins d'alerte allergo-pollinique sur le site du RNSA (www.pollens.fr) et suivez les conseils e-sante :

Allergie aux pollens : 10 conseils pour atténuer les symptômes

Source : Bulletin allergo-pollinique N°16 du 17 avril 2015 du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).
PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Allergie au pollen de bouleau : l’Indre-et-Loire est dans le rouge !

Allergie : les pollens de cyprès sont déjà de retour…

Alerte aux pollens : 6 conseils pour limiter les signes d'allergie

Allergie importante au bouleau, au cyprès : quand traiter et comment ?

Attention : pic d'allergie au pollen cette semaine

Alerte rouge aux pollens de graminées

Plus d'articles