Allaitement : tous les problèmes… et leurs solutions !

L’allaitement fait maintenant l’unanimité chez les pédiatres : c’est la meilleure des alimentations pour les bébés, jusqu’à six mois au moins.

Mais pour les mères, cette solution « naturelle » n’est pas toujours évidente...

PUB

L’allaitement dans la douleur

C’est une réalité des premières secondes : allaiter, ça fait mal !

Les tétons sont une zone sensible, qui n’a pas l’habitude d’être sollicitée énergiquement. Or les deux ou trois premiers jours après la naissance, les seins ne sécrètent pas de lait mais du colostrum. Cette substance riche en anticorps est très importante pour le bébé… Mais pas très nourrissante. Logiquement, la rencontre de seins sensibles et d’un bébé affamé peut être inconfortable pour la nouvelle maman.

Quelles solutions quand l’allaitement est douloureux ?

Un peu de patience suffira ! Après la montée de lait, les choses rentrent normalement dans l’ordre. Et comme la première mise au sein se déroule généralement à l’hôpital, il est facile de consulter les sages-femmes si la douleur est trop forte.

PUB
PUB

Crevasses, gerçures et compagnie

Il arrive cependant que la douleur se maintienne. Il s’agit alors souvent d’un problème local au niveau du téton : crevasse, mycose… La peau est fragilisée et fait mal lorsque le bébé tète. Il est important d’agir, parce que les choses ne s’arrangeront pas d’elle-mêmes.

Quelles solutions contre les crevasses ?

Une peau qui crevasse doit être protégée et hydratée. Après chaque tétée, nourrissez vos tétons avec un produit spécialisé (les gels à base de lanoline sont généralement conseillés, parce qu’il n’est pas nécessaire de les essuyer avant la tétée suivante).

Protégez aussi vos seins entre deux tétées : mettez des coussinets dans votre soutien-gorge et changez-les régulièrement : ils éviteront que le milieu reste humide.

Il arrive que les crevasses soient déclenchées par une mauvaise position de la bouche de bébé, qui entraîne un frottement excessif sur le téton. N’hésitez donc pas à consulter.

Quelles solutions contre les mycoses ?

Les mycoses ne sont pas seulement douloureuses pour les mamans, mais aussi pour les bébés. Elles sont parfois visibles : le mamelon est rose et brillant. Mais il arrive qu’il n’y ait aucun signe… sauf la douleur, qui s’intensifie au moment de la tétée, surtout vers la fin, mais ne disparaît pas entre deux repas du bébé. Si vous reconnaissez ces symptômes, il faut désinfecter tout ce qui a touché le sein et/ou la bouche du bébé (tétine, vêtements, etc). Il existe des traitements en pharmacie, mais le plus sage est de consulter rapidement un médecin ou une sage-femme spécialisée : des traitements peuvent être mis en place.

Mots-clés : Allaitement
Publié le 20 Septembre 2013 | Mis à jour le 20 Septembre 2013
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé