Ail, oignon, poireau, légumes anti-arthrose

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 10 Janvier 2011 : 09h02
Mis à jour le Lundi 10 Janvier 2011 : 09h59
PUB

Les bienfaits de l'ail, de l'oignon et du poireau ne manquent pas et sont connus depuis longtemps.

L'ail et l'oignon sont de véritables alicaments qui exercent une action antimicrobienne, antiallergique et antioxydante et qui sont bénéfiques pour le système cardio-vasculaire.

Le poireau, qui appartient aussi à cette famille des alliacés, a quasiment les mêmes vertus. Il est en plus riche en fibres et c'est très bon pour le tube digestif.

Mais voilà que les chercheurs du King's College de Londres et de l'Université d'East Anglia ont découvert un nouveau pouvoir dans ces légumes.

PUB
PUB

Ils protégeraient aussi de l'arthrose !

Pour démontrer cela, ils ont décortiqué l'alimentation de 1000 femmes jumelles et ils les ont radiographiées sur toutes les coutures : hanche, genoux, colonne vertébrale, là où l'arthrose aime s'installer.

Et qu'ont-ils constaté ? Que celles qui avaient une alimentation riche en ces légumes, ail, oignon, poireau, avaient moins d'arthrose précoce de la hanche.

Pour comprendre, ces chercheurs ont examiné les composés de l'ail. L'un d'eux, le disulfure de diallyle, limiterait in vitro (dans des tubes d'expérience) l'action des protéases, ces vilains enzymes qui esquintent les chondrocytes, les cellules qui composent le cartilage des articulations.

Alors, faites des soupes d'ail, d'oignon et de poireaux, des gratins de poireaux avec de l'ail, mettez-en dans vos salades, vos plats de légumes. De toutes façons, ça sera bon pour votre santé.

Paule

Williams F, Skinner J, Spector T, et al. Dietary garlic and hip osteoarthritis: evidence of a protective effect and putative mechanism of action.BMC Musculoskeletal Disorders, 2010; 11 (1): 280 DOI:10.1186/1471-2474-11-280.)

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 10 Janvier 2011 : 09h02
Mis à jour le Lundi 10 Janvier 2011 : 09h59
PUB
PUB

Contenus sponsorisés