Affections de longue durée ou ALD, quelles sont-elles ?

La Sécurité sociale prend en charge à 100% certaines affections de longue durée (ALD). Quelque que 7 millions d'assurés sont concernés. Attention toutefois, cette prise en charge ne concerne que les soins et consultations liées à l'ALD. Les traitements inhérents à d'autres pathologies sont remboursés dans les conditions habituelles. D'où l'intérêt de ce que l'on appelle l'ordonnance bizone. Explications.
PUB

Quelles sont les affections de longue durée (ALD) exonérantes ?

- Les 30 ALD fixées par le décret n° 2004 - 1049 du 4 Octobre 2004 (Journal Officiel. du 05 10 2004). Voir liste ci-dessous.

- Les formes évolutives ou invalidantes d'une affection grave (non inscrite sur la liste des 30 ALD), nécessitant des soins d'une durée prévisible de plus de six mois.

PUB
PUB

- Les polypathologies invalidantes nécessitant des soins continus d'une durée prévisible supérieure à six mois.

L'ALD en pratique

C'est généralement le médecin traitant qui fait la demande d'ALD en adressant au médecin conseil de la Caisse d'Assurance maladie un protocole de soins précis. Une réponse est donnée dans les 10 à 15 jours environ. Une attestation est envoyée au patient, lequel devra la présenter aux médecins qu'il consulte dans le cadre de son ALD. Il devra enfin mettre à jour sa carte Vitale.

Attention, le protocole de soins a une durée déterminée de 6 mois éventuellement renouvelable. Le renouvellement se fait, là encore par l'intermédiaire du médecine traitant, idéalement 3 mois avant l'expiration.

Publié le 17 Juillet 2010 | Mis à jour le 19 Juillet 2010
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Assurance maladie, www.
Voir + de sources
ameli.fr.