33 % des Français ne lisent pas ou peu les notices des médicaments

Publié par Hopital.fr le Jeudi 03 Novembre 2011 : 14h49
Mis à jour le Lundi 07 Novembre 2011 : 09h38

Selon les résultats du sondage Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice*, bien que 43 % des Français déclarent lire systématiquement la notice avant de prendre un médicament, ils restent 33 % à ne jamais ou très peu la regarder.

© Istock
PUB

Médicaments : faut-il lire la notice des médicaments ?

Ces chiffres pourraient témoigner d’un manque de précaution des Français à l’égard de l’usage des médicaments. Ils semblent plutôt refléter la confiance des patients dans les prescriptions médicales et les conseils délivrés par les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, etc.).

Pour autant, consulter la notice des médicaments (et ainsi en connaître la posologie, les effets secondaires ou les contre‐indications) doit devenir un réflexe pour chaque patient afin de prévenir au maximum les risques.

PUB
PUB

Les femmes et les retraités sont les plus précautionneux

Le sondage révèle que les femmes sont plus attentives que les hommes aux notices de médicaments : 50 % d’entre elles déclarent les lire systématiquement contre seulement 36% des hommes (40 % d’entre eux ne les lisent jamais).

Des différences de pratiques apparaissent également selon les générations : seulement un tiers des 18‐24 ans se montrent vigilants quant à la lecture des notices alors que 51% des plus de 65 ans déclarent les lire systématiquement (ils ne sont que 10 % à ne jamais les regarder).

Alors que de légères inégalités apparaissent entre les catégories socioprofessionnelles (64 % des agriculteurs lisent systématiquement les notices des médicaments, 45 % des cadres et 37 % des ouvriers), le sondage révèle très peu de disparités selon les régions : 14 % des habitants des zones rurales et 9 % des Franciliens ne les lisent jamais.

*Échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées les 29 et 30 septembre 2011 par téléphone.

Publié par Hopital.fr le Jeudi 03 Novembre 2011 : 14h49
Mis à jour le Lundi 07 Novembre 2011 : 09h38
Source : Hopital.fr
PUB
PUB
A lire aussi
Diabète et conduite : gare à l’hypoglycémie !Publié le 13/11/2015 - 16h47

Hypoglycémie et conduite ne font pas bon ménage. D’après une enquête menée conjointement par l’institut BVA, l’Association de prévention routière et le laboratoire pharmaceutique MSD France, si 1/4  des conducteurs diabétiques a déjà ressenti un symptôme d’hypoglycémie au...

Plus d'articles