3 piqûres d'insectes à prendre au sérieux

© Istock
La période estivale les aime bien. Nous moins quand ils nous piquent. Ce sont les guêpes, frelons et abeilles, lesquels peuvent transformer une journée paisible en cauchemar. En effet, ces piqûres d’insectes sont à prendre au sérieux, surtout chez les personnes allergiques.
Publicité

Guêpe, frelon, abeille : convergences et différences

On a un peu tendance à confondre guêpe, abeille et frelon. Si ces trois insectes possèdent un dard avec une toxicité équivalente et ne se défendent en piquant que face à une agression, ils diffèrent cependant les uns des autres. Ainsi, les frelons et les guêpes conservent leur dard après avoir piqué l’agresseur, ce qui n’est pas le cas de l’abeille : non seulement elle perd son dard mais meurt après avoir piqué.

Publicité
Publicité

Les risques dus à une piqûre d’insecte (guêpe, frelon, abeille)

Les dangers dus à une piqûre d'abeille, de guêpe ou de frelon, dépendent pour beaucoup de l’allergie éventuelle à ces piqûres et d’une insuffisance immunitaire existante. Dans ces cas, la piqûre peut générer une réaction allergique violente, une détresse respiratoire, un œdème de Quincke, des troubles digestifs ou encore un choc anaphylactique. Dans le cas d’une personne ne présentant pas ces soucis d’allergie ou de déficience immunitaire, mais piquée à la gorge ou à la bouche, des complications respiratoires peuvent être redoutées.

Que faire en cas de piqûre ?

S’il s’agit d’une abeille, il faut retirer le dard, non pas avec une pince à épiler, au risque de diffuser le venin contenu dans le dard, mais avec un couteau (racler le dard). Frictionner la piqûre avec du vinaigre, ou l’approcher d’une source de chaleur apaise la douleur. En cas de personne allergique, il faut la conduire rapidement aux urgences.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 23 Mai 2018 : 10h00