10 astuces pour faire le plein de fer

© Istock

Il entre dans la composition du sang et assure le transport de l’oxygène aux cellules de l’organisme. Autant dire que ce minéral est indispensable à notre forme. On vous explique comment ne pas en manquer.

Publicité
En partenariat avec :

Depuis quelques semaines vous vous sentez fatiguée, facilement irritable et on vous trouve pâlotte ? Comme 25 % des femmes, sans doute manquez-vous de fer, un minéral dont la carence entraine une mauvaise oxygénation du sang et, par ricochet, une impression de faiblesse généralisée.

Les raisons de ce déficit ne manquent pas : le cycle menstruel, la prise d’antibiotiques ou la pratique de certains sports, comme la course à pied, celui-ci entrainant une destruction des globules rouges. On appelle cela "l’anémie du sportif". Pour recharger vos batteries, misez sur les aliments les plus riches en ce nutriment essentiel.

Publicité
Publicité

Je ne boude plus les abats

Avec ses 22,8 mg aux 100 g, le boudin noir est champion toutes catégories en fer. Jugez plutôt : les besoins d’une femme (hors grossesse) sont estimés à 16 mg/jour. Autant dire que cette charcuterie est l’alliée de toutes celles qui souffrent de carence en fer ! Pour varier les plaisirs, tournez-vous également vers le foie et les rognons de veau (5 mg/100 g).

Je mise sur les viandes rouges et les coquillages

En plus de bénéficier d’un taux élevé de protéines, la viande de bœuf apporte en moyenne 5 mg de fer/100 g, soit deux fois plus que la viande blanche. Le canard est aussi bien pourvu en ce minéral (4,8 mg/100 g).

Bonne nouvelle pour les fans des fruits de mer, les coquillages regorgent aussi de ce précieux nutriment, en particulier les palourdes (15 mg/100 g) et les moules (5,47 mg/100 g). Un excellent argument pour proposer à table des moules au curry ou encore des spaghettis aux palourdes !

Ces denrées contiennent du fer dit "héminique" : celui-ci est très bien assimilé par notre organisme qui en absorbe entre 20 et 25 %. Aussi, pensez à en inscrire à vos menus au moins une fois par jour.

Publié par Ingrid Haberfeld, journaliste santé le Mercredi 14 Février 2018 : 18h09
Source : Merci à Florence Foucaut, diététicienne à Paris.