Zoom sur le coup du lapin

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 16 Août 2011 : 10h48
Mis à jour le Jeudi 05 Novembre 2015 : 10h42
-A +A

Le "coup du lapin" désigne un traumatisme cervical, ou sorte d’entorse au niveau des vertèbres du cou. Le plus souvent, cette blessure est causée lors d’un accident de voiture à faible vitesse. Quels sont les symptômes du coup du lapin et ses conséquences ?

Le coup du lapin, une blessure fréquente lors d’un accident de voiture

Le coup du lapin est le plus souvent causé par un accident de voiture, un choc arrière amenant la tête à basculer vers l’avant puis violemment vers l’arrière (d’où l’intérêt de l’appui-tête).

Un tel mouvement brusque sollicite les 7 vertèbres cervicales du cou et peut entraîner des lésions dans les muscles, les ligaments ou les tendons du cou. Ce mouvement peut aussi générer le pincement d’un nerf entre deux vertèbres à l’origine de douleurs irradiant vers l’épaule, le bras ou la main. Même si le coup du lapin est le plus souvent bénin, il peut parfois entraîner une lésion de la colonne vertébrale à l’origine de paralysie.

Les symptômes du coup du lapin

Les symptômes apparaissent dans les heures suivant le traumatisme :

  • Une douleur au niveau du cou, irradiant dans le bas du crâne, les épaules et le dos.
  • Une limitation dans certains mouvements du cou.
  • Des maux de tête plus particulièrement localisés en bas du crâne ou sur une moitié du crâne seulement.
  • Peuvent persister à plus long terme divers symptômes, comme des malaises, des déséquilibres, des vertiges, un flou visuel, mais aussi des troubles de la mémoire, de la concentration, etc.

Par mesure de précaution, et afin de vérifier les causes de ces symptômes handicapants et persistants, et d’éliminer un traumatisme grave des cervicales, mieux vaut consulter son médecin.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 16 Août 2011 : 10h48
Mis à jour le Jeudi 05 Novembre 2015 : 10h42
Source : Société française de rhumatologie, www.rhumatologie.asso.fr.
A lire aussi
Douleur au cou, maux de tête : une névralgie d'Arnold ? Publié le 25/11/2013 - 13h38

La névralgie d’Arnold est une douleur vive située sur le trajet du nerf d’Arnold, un nerf qui innerve le cou.Parmi les causes : tout ce qui peut comprimer ce nerf peut provoquer de type de névralgie. Mais comment reconnaître cette affection ?

Traumatisme cranio-cervical Publié le 19/08/2010 - 14h57

La colonne vertébrale comprend 33 vertèbres empilées les unes sur les autres; elles sont réparties en cinq groupes: 4 vertèbres coccygiennes, 5 vertèbres sacrées, 5 vertèbres lombaires, 12 vertèbres thoraciques et 7 vertèbres cervicales. Ces vertèbres assurent la stabilité du torse....

Mal aux cervicales… Est-ce de l’arthrose ? Publié le 16/09/2012 - 22h00

Les douleurs au niveau du cou ou cervicalgies sont très fréquentes et les causes multiples, mais il s’agit le plus souvent d’une arthrose des cervicales, a fortiori chez une personne de plus de 50 ans. Le point sur l’arthrose cervicale : ses symptômes et ses traitements.

Mal de dos, ce qui marche vraiment ! Publié le 15/04/2011 - 07h58

Sciatiques, lombalgies, lumbagos, torticolis, dorsalgies…, les maux de dos ont de multiples causes. En fonction de la douleur et de sa localisation, certaines thérapies sont plus efficaces que d’autres. Comment s’y retrouver ? Suivez le guide…

Plus d'articles