Le vélo : excellent pour la forme, et en particulier pour le coeur !

Le vélo : excellent pour la forme, et en particulier pour le coeur !

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Lundi 22 Février 2010 : 01h00
A l'évidence, la pratique du vélo en ville s'intensifie. Qu'il pleuve ou qu'il vente, on en voit de plus en plus se faufiler entre les files de voitures et autres engins motorisés. Pour notre plus grand bien! Car faire du vélo, c'est aussi faire du bien à son coeur et à sa santé cardiovasculaire en général.

Vélo: le choix du coeur

Un autre avantage de la pratique du vélo réside dans la baisse progressive du pouls au repos. Cette diminution de la fréquence cardiaque résulte d'une augmentation du volume du coeur. En effet, grâce à une meilleure élasticité des ventricules qui leur permet de contenir plus de sang, le coeur doit se contracter moins souvent pour expulser le même débit sanguin. Les chiffres sont très explicites: chez une personne sédentaire, le volume d'éjection systolique approche les 70 millilitres. Chez l'athlète en forme, il dépasse 100 millilitres! En cours d'exercice, la différence entre le coeur du sédentaire et celui du sportif s'accroît encore. Le premier atteindra avec peine un volume d'éjection systolique de 120 millilitres contre près du double chez le second. Cette première adaptation se double de subtiles modifications dans l'innervation du coeur (ce que l'on appelle le tonus végétatif). Toutes ces modifications de volume et de fréquence de notre pompe cardiaque façonnent, à la longue, ce que les physiologistes appellent un "coeur de sportif". Là encore, le vélo constitue l'outil idéal pour se doter d'un tel organe. A la fois robuste et résistant. Par calcul, on a pu établir que dix kilomètres de vélo par jour diminuaient de moitié le risque d'infarctus.

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Lundi 22 Février 2010 : 01h00
Source : Voir le site (en anglais) du Dr. Mayer Hillman: www.mayerhillman.com
A lire aussi
Endurance : le cœur fait-il l’athlète ?Publié le 28/11/2016 - 09h38

Le cœur des sportifs n’a presque plus de secret pour le Pr Pierre Croisille, directeur adjoint de l’unité de recherche CREATIS (CNRS 5220, INSERM 1206, Université de Lyon, Saint-Etienne) qui travaille sur l’imagerie fonctionnelle cardiaque et musculaire dans les sports d’endurance. Ce...

Tous en selle !Publié le 27/05/2015 - 11h31

Le soleil invite à la balade ? C’est le moment de remonter en selle. Sport « porté », le vélo limite les chocs, permet d’aller loin, de déstresser, de perdre du poids et de se muscler.

Jambes légères : un programme qui marche !Publié le 16/06/2008 - 00h00

Un Français sur quatre souffre de jambes lourdes. Et un sur neuf a un problème de pied chaque année. Pour y mettre fin, il est grand temps de les reprendre en main et de leur offrir le meilleur des soins afin d'en faire des alliés tout l'été.

Plus d'articles