Snowboard

Publié par Dr Nicolas Barizien le Jeudi 25 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 30 Janvier 2014 : 15h55
-A +A
Le snowboard « littéralement » planche de neige, doit paradoxalement son origine aux plages californiennes.

1. Caractéristiques, particularités

Son invention revient à un surfeur bricoleur qui supportait mal d'attendre le retour de la belle saison et de ses vagues. Les premiers essais se font dans les rocheuses sur des planches de surf, les pieds non tenus. Les années 70 voient la véritable naissance du snowboard, le Winterstick est né, queue d'hirondelle, dérive et pieds tenus lui permettent d'évoluer dans la poudreuse. Il faut attendre les années 90 pour voir le snowboard déferler dans les Alpes, les planches sont alors équipées de cars qui améliorent la dirigeabilité et permettent une utilisation sur neige damée.

Le snowboard est aussi bien une activité physique qu'une approche philosophique de la montagne.

En effet, si des compétitions sont possibles en Freestyle comme en Slalom (discipline Olympique depuis les J.O. de 1998 à NAGANO), la plupart pratique en amateur et de façon récréative. A ce titre, le Freeride (hors-piste) est très souvent recherché car c'est dans la poudreuse que le snowboard donne toute sa mesure. Mais pour pratiquer sans danger, il faut apprendre à connaître la montagne, a fortiori en hiver.

Le snowboard attire la jeunesse (80 % des pratiquants ont entre 12 et 24 ans) dont une grande partie ne pratique pas le ski. Le côté « fun » de ce sport de glisse contribue à créer un véritable art de vivre (attitude, jargon technique, tenue vestimentaire).

Actuellement il existe de nombreuses manières de pratiquer le snowboard :

  • Freeride ou « glisse sauvage », consiste à descendre en jouant avec le relief et les obstacles (sapin, corniche, rocher, etc.), c'est le royaume du hors-piste et l'esprit originel du snowboard.
  • Freestyle, consiste à effectuer des figures soit en glissant soit en sautant. Les compétitions de Freestyle se déroulent dans un half-pipe (ressemblant aux pistes de skateboard) permettant d'enchaîner les figures.
  • Backcountry ou Rando-surf, consiste à effectuer des marches d'approche (souvent en raquettes) pour se rendre sur un spot de Freeride loin des pistes et de la foule. Ceci correspond au ski de randonnée.
  • Slalom et Géant, disciplines de compétition, consistent comme en ski alpin à descendre le plus vite possible entre des piquets balisant une piste.
  • Boardercross, inspiré du moto-cross est le dernier-né de la famille. Quatre à six riders doivent descendre dans une piste en relief (virages serrés, bosses, etc.), le plus vite possible, le vainqueur étant le premier arrivé debout en bas de la piste.

2. Bienfaits et contre-indications

Le snowboard utilise les trois métabolismes énergétiques en fonction de la pratique :

  • aérobie ou endurance pendant les longues descentes souples,
  • anaérobie lactique lors d'enchaînements et de descentes rapides provoquant l'essoufflement,
  • anaérobie alactique lors des sauts et figures aériennes.

Il est donc conseillé d'avoir une bonne forme physique pour profiter au mieux de ce sport.

Le snowboard développe les capacités suivantes :

  • coordination gestuelle ;
  • augmentation de la masse musculaire des membres inférieurs ;
  • proprioception, à savoir la conscience de la position de son corps dans l'espace ;
  • anticipation, du relief et des autres skieurs ;
  • connaissance de la montagne et de la météo.

Les contre-indications définitives à la pratique du snowboard sont principalement locomotrices (handicaps des membres inférieurs ou troubles neuromusculaires). En dehors de cela, il n'existe pas de particularités par rapport aux autres sports.

Guide: 

Publié par Dr Nicolas Barizien le Jeudi 25 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 30 Janvier 2014 : 15h55
A lire aussi
Sports d’hiver : spécial snowboard Publié le 11/02/2013 - 11h55

Le snowboard, ou surf des neiges, séduit surtout les jeunes et c’est souvent l’occasion d’une première approche des sports d’hiver.Confirmé ou débutant de tout âge, quels sont les risques en snowboard et comment les prévenir pour pratiquer ce sport d’hiver en toute sécurité.

Ski sans risque : les 8 bonnes résolutions Publié le 01/02/2005 - 00h00

Chaque année, 8,5 millions de Français partent aux sports d'hiver. Malgré une certaine augmentation du nombre de blessés, cette pratique doit être encouragée en raison de ses bénéfices pour la santé. Pour éviter les accidents ou en limiter la portée, la prévention s'impose. Ainsi, pour...

Plus d'articles