Patinage sur glace

Publié par Dr Nicolas Barizien le Vendredi 26 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 31 Janvier 2014 : 11h20
-A +A
La Fédération Française des Sports de Glace regroupe 7 disciplines, toutes olympiques.

1. Caractéristiques, particularités

La Fédération Française des Sports de Glace regroupe 7 disciplines, toutes olympiques.

Ces 7 disciplines sont :

  • le patinage artistique : comporte des sauts et pirouettes, en couple ou en solo (homme, femme) ;
  • la danse sur glace : en couple exclusivement, les sauts et pirouettes sont plus simples, et les portées ne doivent pas être effectuées au-dessus des épaules ;
  • le patinage de vitesse : sur piste pour des distances variables ou sur anneau Short Track ;
  • le hockey sur glace ;
  • la luge ;
  • le bobsleigh ;
  • et le curling.

Le patinage sur glace intéresse les quatre premières disciplines.

2. Bienfaits et contre-indications

Les sports de glace sont la plupart du temps pratiqués en compétition, l'entraînement doit donc être régulier. Tous sollicitent l'ensemble de la filière énergétique. Aérobie pour la durée de l'effort, anaérobie lactique pour les enchaînements de figures ou phase de jeu, anaérobie alactique pour les sauts pirouettes et shoot au hockey.

Le patinage sur glace développe les capacités suivantes :

  • concentration et aptitude à réaliser un geste technique précis,
  • équilibre et proprioception,
  • puissance musculaire des membres inférieurs et supérieurs,
  • confiance et affirmation de soi,
  • combativité et bon esprit (indispensable au hockey),
  • meilleure tolérance aux efforts longs et intenses.

Les contre-indications absolues à la pratique du patinage sur glace sont celles de tous les sports :

  • maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, incompatibles avec un effort physique (angine de poitrine, insuffisance respiratoire, dialyse rénale),
  • handicap moteur ou neuromusculaire sévère,
  • maladie neurologique ou psychiatrique incompatible avec le respect des règles du jeu ou les traumatismes crâniens.

    Il est déconseillé aux patients épileptiques de pratiquer le hockey sur glace.

En dehors des conditions particulières ci-dessus, il existe peu de contre-indications à la pratique des sports de glace.

Sans l'interdire, certaines situations nécessitent une attention particulière :

  • Les porteurs de lunettes doivent avoir une paire adaptée aux chocs (verres et monture incassables). Il est fortement conseillé à ceux qui ne peuvent se passer de correction visuelle de porter des lentilles de contact.
  • Les enfants porteurs d'appareillage d'orthodontie doivent mettre un protège-dents pour éviter les blessures des lèvres.
  • Les personnes asthmatiques doivent se munir d'un spray de Ventoline dans leur sac de sport (l'air froid des patinoires peut déclencher une gène respiratoire).
  • Les sujets diabétiques doivent apprendre à gérer leurs doses d'insuline avant et après l'effort.
  • Les enfants souffrant de trouble de la croissance (maladie d'osgood- schlatter, une affection du genou) devront attendre la guérison avant de retourner sur la glace

Guide: 

Publié par Dr Nicolas Barizien le Vendredi 26 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 31 Janvier 2014 : 11h20
A lire aussi
Basket-ball Publié le 02/08/2002 - 00h00

Le basket-ball est né en 1892, aux Etats-Unis. Ce sport connaît une grande notoriété par son côté spectaculaire et l'âpreté de nombreuses rencontres.

TMS
Gymnastique Publié le 25/07/2002 - 00h00

La gymnastique regroupe la gymnastique artistique et la gymnastique rythmique et sportive (GRS).

Handball Publié le 30/07/2002 - 00h00

Le handball est le dernier-né des grands sports collectifs, d'abord utilisé comme sport éducatif en milieu scolaire, il a vite fait son apparition sur le devant de la scène du sport de haut niveau. Accessible aux femmes comme aux hommes il est pratiqué dès le plus jeune âge dans les cours de...

Plus d'articles