Sida : les seniors aussi ont droit au dépistage !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 01 Décembre 2014 : 10h06
Mis à jour le Lundi 01 Décembre 2014 : 11h29

En partenariat avec Sida Info Service, le laboratoire Janssen lance une nouvelle campagne pour inciter les plus de 50 ans à, eux aussi, se faire dépister du Sida : « Pour que le dépistage se propage plus vite que le sida ».

En effet, dans cette population, le nombre de séropositifs augmente plus vite que le nombre de personnes dépistées… À partir de 50 ans, on n’est pas forcément à la retraite et encore moins en « sexe retraite » !

© getty

Les seniors aussi sont concernés par le virus du sida

Le nombre de personnes séropositives de plus de 50 ans dépistées augmente : 18 % en 2012, contre 13 % en 2003 (1).

Mais quantité de seniors ne sont pas encore dépistés et ils risquent de l’être tardivement, ce qui diminue leurs chances d’être traités rapidement.

De plus, selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC) américain, « l'âge accélère le passage du VIH vers le développement du Sida ».

Or une enquête menée à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida révèle que les seniors se sentent peu concernés (82 % des 50-70 ans contre 72 % des 18-49 ans), n’estiment pas faire partie des populations les plus à risque et se dépistent moins que les jeunes (46 %, voire 59 % des célibataires de 50-70 ans, contre 61 % des 18-49 ans).

Ces opinions erronées expliquent pourquoi les prises de risques sont également plus grandes chez les seniors : 37 % de ceux qui ont eu plusieurs partenaires au cours des cinq dernières années n’ont jamais mis de préservatifs et 26 % de temps en temps, contre respectivement 12 % et 45 % chez les 18-49 ans.

PUB

« Clic’n test » pour inciter les seniors au dépistage

Afin de responsabiliser les plus de 50 ans et de les encourager à se faire dépister, un compteur symbolique, « Clic’n test », des personnes qui déclarent s'être fait dépister (déclaration volontaire) ou qui s’y engagent, a été mis en place : « Je déclare avoir fait un dépistage » ou « Je m’engage à le faire ».

Ainsi, que l’on se soit fait dépister – ou que l’on soit fier de l’être - ou pas, l’idée est de partager les messages sur le dépistage sur la page Facebook « Stop au SIDA » et de Sida Info Service.

À consulter également : http://www.vihservices.fr/.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 01 Décembre 2014 : 10h06
Mis à jour le Lundi 01 Décembre 2014 : 11h29
Source : Communiqué de presse Janssen, 26 novembre 2014. (1) BEH, « Découvertes de séropositivité VIH et Sida – France 2003-2012 », n°9-10, 1er avril 2014.
PUB
PUB
A lire aussi
Virus du sida : dépistage pour tout le monde, de 15 à 70 ans !Publié le 12/04/2010 - 00h00

La Haute autorité de santé propose de modifier la stratégie de dépistage du sida. Alors que le test de dépistage du virus du sida était recommandé aux sujets à risque sur une base volontaire et de facon individuelle, il pourrait prochainement être proposé à l'ensemble de la population de...

Mars bleu : le mois du cancer colorectalPublié le 07/03/2013 - 11h43

Le mois de mars est entièrement dédié au cancer colorectal, à l’instar d’octobre rose vis-à-vis du cancer du sein. Cette année, les autorités orientent leur campagne sur les inégalités d’accès et de recours au dépistage de ce cancer.

Plus d'articles