Roller

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 17 Avril 2014 : 14h51
-A +A

1. Caractéristiques, particularités du roller

Le roller est avant tout un sport technique : il faut trouver l'équilibre, savoir s'arrêter à tout instant et éviter les chutes et les contacts violents.

Il existe différentes disciplines sportives se pratiquant en roller :

  • le rampe-street : épreuves acrobatiques, artistiques, techniques. Il peut utiliser une rampe, une mini-rampe ou le "street" (obstacles de la rue),
  • le saut et le slalom : épreuves athlétiques, artistiques, techniques de saut et de slalom,
  • les courses : sur piste ou sur route,
  • le rink hockey : sorte de hockey sur glace avec patins traditionnels à 4 roues,
  • le hockey : équivalent au précédent mais avec patins à 4 roues en ligne.

2. Roller : bienfaits et contre-indications

Bienfaits

Le roller développe les qualités d'équilibre, de rapidité, de souplesse et, bien sûr, les réflexes. Il permet d'acquérir une bonne condition physique.

Pratiqué raisonnablement, il fait bénéficier des qualités des sports d'endurance comme la marche, la course à pied ou le vélo : bienfaits cardiovasculaires, pulmonaires, musculaires, articulaires.

En randonnée ou promenade, le roller présente l'avantage, par rapport à la course à pied, de ne pas être traumatisant pour l'appareil locomoteur (en dehors des chutes) : pas de saut ni de réception : contacts glissés permanents avec le sol comme dans la marche ou le ski de fond.

Pratiqué en compétition, il nécessite une très bonne condition physique générale.

Les jeunes trouvent dans la pratique du roller des sensations de liberté, de vitesse, d'expression corporelle, ainsi que les plaisirs des sports collectifs dans le hockey par exemple. Les moins jeunes recherchent plus l'esprit randonnée, seul ou en groupe et il existe désormais des rassemblements importants de rollers dont le seul but est la convivialité et le plaisir du trajet parcouru (distance et sites traversés).

Contre-indications

Les contre-indications sont essentiellement neurologiques : troubles de l'équilibre, vertiges.

Des problèmes importants au niveau de l'appareil locomoteur peuvent constituer des contre-indications temporaires ou définitives.

On s'assurera de l'absence de contre-indication cardiovasculaire en cas de compétition et celle-ci sera de toute façon déconseillée au-delà de la quarantaine.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 17 Avril 2014 : 14h51
A lire aussi
Le roller en toute sécurité Publié le 12/04/2005 - 00h00

Le roller (ou patin en ligne) connaît un engouement considérable. Urbain, il peut être un moyen de transport, une manière agréable de faire des balades en ville ou encore un véritable sport. Savoir cerner les risques pour éviter les incidents.

Snowboard Publié le 25/07/2002 - 00h00

Le snowboard « littéralement » planche de neige, doit paradoxalement son origine aux plages californiennes.

Plus d'articles