Remise du rapport sur le plan autisme 2008-2010

Publié par Hopital.fr le Vendredi 20 Janvier 2012 : 12h19
Mis à jour le Vendredi 20 Janvier 2012 : 12h43

Alors que l’autisme vient d’être déclaré grande cause nationale pour 2012, Valérie Létard, la sénatrice du Nord, a remis le 12 janvier à Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, son rapport sur l’évaluation du plan autisme 2008-2010.

Dans son rapport, Valérie Létard dresse un bilan relativement positif de la mise en œuvre du plan et salue ses avancées, par exemple l’ouverture de 4 100 places supplémentaires et d’une vingtaine de structures expérimentales. Mais la sénatrice note que « la France connaît par rapport à de nombreux pays, en particulier les pays anglo-saxons et d’Europe du Nord, un retard important dans l’approche de ces troubles et par voie de conséquence dans la mise en place de méthodes d’accompagnement et éducatives adaptées ». Est pointé du doigt le manque de structures vers l’âge adulte et le manque d’établissements adaptés pour les autistes adultes vieillissants.

Plan autisme : soutenir les familles

PUB

Pour pallier ces manques, la sénatrice invite à relancer la dynamique du plan qui vient de s’achever et propose pas moins de 50 mesures qui visent notamment à mettre un terme au parcours du combattant des familles en améliorant encore le dépistage et le diagnostic précoce, la coordination entre tous les acteurs et en poursuivant les efforts pour développer des accompagnements adaptés, en privilégiant la reconversion de structures sanitaires ou le redéploiement au sein de structures médico-sociales existantes. Valérie Létard estime que la démarche la plus importante est le soutien aux familles pour que celles-ci « puissent entrer avec leur enfant dans un parcours de vie où elles se sentiront accompagnées, soutenues et comprises ».

Parmi ses autres propositions, citons :

  • l’amélioration de la formation des professionnels et des familles ;
  • le développement des actions de sensibilisation ;
  • le renforcement du pilotage du plan, qui pourrait être confié au secrétaire général du comité interministériel du handicap.

Elle invite par ailleurs à intensifier les efforts en matière de recherche en renforçant les Centres de ressources autisme (CRA) et à réactiver le comité national de réflexion et de concertation du plan, composé d’associations, de scientifiques, de représentants des familles, de professionnels et de parlementaires.

Le Premier ministre recevra prochainement les associations du collectif «ensemble pour l’autisme » et précisera les suites que le gouvernement entend donner à ce rapport.

Publié par Hopital.fr le Vendredi 20 Janvier 2012 : 12h19
Mis à jour le Vendredi 20 Janvier 2012 : 12h43
Source : Hopital.fr
PUB
PUB
A lire aussi
Autisme : vers une meilleure prise en charge de l'autismePublié le 01/02/2010 - 00h00

Maladie mal connue et longtemps délaissée, l'autisme fait désormais l'objet d'un plan d'action 2008-2011. A l'occasion du conseil des ministres du 20 janvier, La secrétaire d'Etat chargée de la Famille et de la Solidarité a présenté un premier bilan.

Adultes autistes : un manque honteux de structures !Publié le 02/07/2001 - 00h00

En France, le nombre d'adultes autistes s'élève à 20.000, dont le sort reste désespérément dans le flou. Malgré des efforts réalisés ces dernières années dans la prise en charge des enfants, tout reste à faire pour les plus âgés. Dès l'adolescence, les autistes doivent quitter leur...

Plus d'articles