Plus maman fume, plus bébé est petit

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 10 Novembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 13h09
-A +A
Près de 25% des Françaises fument au cours du troisième trimestre de leur grossesse. Si l'effet du tabagisme maternel sur le poids de naissance du bébé a été formellement prouvé, l'influence du tabagisme environnemental restait à préciser. De nouvelles données suggèrent que l'exposition des femmes enceintes au tabagisme passif est aussi fortement délétère pour le foetus.

Mesure indirecte du tabagisme actif ou passif avec le CO testeur

Une mesure objective du tabagisme peut être réalisée grâce à un appareil dosant le monoxyde de carbone (CO) dans l'air expiré.

Dénommé le CO tester, il permet une mesure indirecte du tabagisme actif ou passif dans l'heure ou au cours des heures précédentes.

Les lourdes conséquences pour le foetus liées au tabagisme maternel et la tendance des femmes enceintes à minimiser leur consommation de cigarettes, ou l'influence de l'environnement fumeur dans lequel elles vivent, ont poussé des chercheurs à utiliser le CO tester auprès de 856 femmes enceintes.

Le CO expiré a été mesuré au cours de l'une des consultations du premier trimestre, puis dans les deux heures précédant l'accouchement. Ces mesures ont été complétées par une évaluation du CO expiré du mari en salle de travail, et par un dosage du sang du cordon foetal.

Globalement, les auteurs ont considéré que :

  • 466 femmes étaient non-fumeuses ou non exposées au moment de l'accouchement,
  • 41 non-fumeuses au cours du premier trimestre ont ensuite été exposées avant la fin de leur grossesse,
  • 348 femmes étaient fumeuses ou exposées au cours du premier trimestre, dont 50 avaient cessé toute exposition au moment de l'accouchement.

En cas de tabagisme ou d'exposition tabagique, la moyenne du CO expiré était de 8 ppm, soit environ 8 cigarettes par jour. Au moment de l'accouchement, cette valeur était 7 (7 cigarettes par jour) et de 14 ppm (11 cigarettes par jour) chez les conjoints.

L'exposition martenelle passive au tabac diminue aussi le poids de naissance

Un lien entre le CO expiré et le poids de naissance a été établi. Entre 6 et 10 ppm, le poids de naissance est abaissé en moyenne de 450 g par rapport aux enfants de mère non exposée (de 0 à 5 ppm). Entre 11 et 20 ppm, le poids baisse de 708 g et de 754 g au-delà de 20 ppm.

Une tendance similaire est notée pour la valeur du score d'Apgar*, l'âge gestationnel au moment de l'accouchement et le périmètre crânien.

Ces résultats démontrent bien les effets néfastes du tabagisme maternel, qu'il soit actif ou passif.

Pour les chercheurs, une évaluation plus précise de l'effet du tabagisme pourrait être obtenue en multipliant les mesures du CO au cours de la grossesse.

On peut également se demander s'il ne serait pas judicieux, à titre informatif et préventif, de réaliser systématiquement ce test du CO en consultation obstétrique. En effet, si les femmes enceintes minorent leur consommation tabagique, cet outil pourrait les aider à prendre conscience des risques qu'encourt le foetus.

* Le score d'Apgar est une méthode simple et efficace utilisée pour mesurer l'état de santé du bébé. Une minute, puis cinq minutes après la naissance, différents paramètres sont évalués : fréquence cardiaque, respiration, tonus musculaire, réflexes et couleur (le médecin contrôle la couleur de la plante des pieds et de la paume des mains pour les enfants de couleur). Un score allant de 0 à 10 est ensuite attribué.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 10 Novembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 13h09
Source : Préventive Medicine, Pr Michel Delcroix, octobre 2004.
A lire aussi
Grossesse : arrêt du tabac avant même la conception ! Publié le 17/01/2005 - 00h00

Les experts ont formulé des recommandations concernant le tabagisme chez la femme enceinte : l'arrêt du tabac devrait avoir lieu avant la conception, et le cas échéant, même au cours de la grossesse le sevrage est bénéfique. Pour les aider, elles peuvent parfaitement recourir aux substituts...

Tabac : quels sont les risques pendant la grossesse ? Publié le 02/06/2014 - 07h58

Le tabac est particulièrement néfaste pour la santé et davantage encore pendant la grossesse, le tabagisme exposant alors à la fois la future mère et le fœtus. Arrêter de fumer est donc impératif avant et pendant toute la grossesse. Le message est très clair, mais face aux difficultés du...

Plus d'articles