Plaines de jeux : dangers limités et exploration illimitée

Publié par Coline Wellemans, journaliste santé le Mercredi 22 Juillet 2015 : 10h46
Mis à jour le Mercredi 22 Juillet 2015 : 10h48
-A +A

Le risque zéro n’existe pas. Mais les normes de sécurité imposées aux plaines de jeux agréées offrent à nos enfants un environnement où la prise de risque est minime. Pour un amusement sans crainte et de nombreux atouts pour le développement des petits bouts.

Les plaines de jeux sont-elles dangereuses ?

Les dangers des plaines de jeux peuvent être liés aux engins, à leur utilisation mais également à l’environnement de l’aire de jeux (parasites dans le sable ou le bois). Si la sécurité et l’hygiène des engins relèvent de la responsabilité de l’exploitant, l’utilisation qui en est faite est la responsabilité des accompagnants. Les normes imposées aujourd’hui aux exploitants garantissent des jeux sûrs, des sols « amortisseurs » de chutes, des escaliers et des barreaux aux dimensions sécurisées et des règles d’utilisation clairement expliquées : limite d’âge, distances à respecter, etc. Mais encore faut-il que ces règles soient appliquées ! Et c’est ici que les parents interviennent.

Comment éviter les accidents de plaines de jeux ?

Les accidents de plaines de jeux sont rares. Les plus fréquents sont les chutes : 71 % des accidents. Leur gravité reste limitée grâce aux sols qui amortissent les chocs. Il est toutefois toujours utile de rappeler aux enfants de faire attention et de respecter les règles du jeu. Et pour éviter que ces chutes ne se transforment en incidents plus graves, il est conseillé d’éviter les vêtements à cordons ou trop amples, pouvant s’accrocher lors de la chute. Sur la deuxième marche du podium des incidents les plus fréquents : les collisions et télescopages (21 %) ; respecter les distances de sécurité et regarder devant soi en courant sont les conseils qui s’imposent. Les doigts coincés, les coupures et les petites écorchures ne représentent que 8 % des accidents de plaines de jeux.

Publié par Coline Wellemans, journaliste santé le Mercredi 22 Juillet 2015 : 10h46
Mis à jour le Mercredi 22 Juillet 2015 : 10h48
Source : Dr Michel Dechamps – Conseiller Pédiatre ONE. Office de la Naissance et de l’Enfance. Asbl Educasanté. http://www.obesite-sante.com/prevention/chez_l_enfant/sedentarite.shtml
A lire aussi
Enfant : les dangers de l'été Publié le 26/06/2006 - 00h00

Soleil, jeux, plage, eau , activités : quels sont les risques pour votre enfant cet été. Comment les prévenir ? Quelles attitudes adopter avec nos petits ?

Pourquoi il faut savoir dire non à ses enfants... Publié le 20/06/2010 - 00h00

Aimer ses enfants et les aider à grandir en harmonie, c'est le voeu de tous les parents. Et vouloir leur donner tout ce dont ils ont besoin pour les voir s'épanouir, c'est sain. Oui, mais leur donner aussi des limites en sachant dire non est tout aussi important. Le Pr Philippe Jeammet*,...

Deuil : Comment parler de la mort aux enfants Publié le 31/05/2010 - 00h00

À l'occasion de la sortie du livre " Devant la mort : comment répondre aux questions des enfants ", le magazine Psychoenfants a interrogé son auteur, la psychiatre Fanny Cohen-Herlem. Comment aborder cette question délicate auprès des enfants ? Faut-il tout leur dire, quels mots choisir pour...

Plus d'articles