Peut-on faire du sport sur console de jeux vidéo ?

Publié par Aude Dion, journaliste santé le Lundi 25 Mars 2013 : 00h00
Mis à jour le Lundi 25 Mars 2013 : 09h14

Vous êtes un(e) adepte des jeux vidéos de sport ?

Vous ne jurez que par le tennis virtuel et le golf sur console n’a plus aucun secret pour vous ?

C’est bien… Mais ce n’est pas suffisant pour que l'on puisse parler d'activité physique. Démonstration.

Consoles de jeux contre vrai sport : le match

Annonçons-le sans détour, au risque d’en décevoir certain(e)s : il n’est pas question de remiser au placard baskets, raquette de tennis ou autre club de golf sous prétexte que vous vous adonnez de manière régulière aux jeux vidéos "de sport" sur console.

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas : il s'agit de jeux vidéo basés sur la détection des positions et des mouvements du joueur. Vous imitez le comportement d’un tennisman ou d’un golfeur comme si vous pratiquiez le sport en question "pour de vrai", et la machine évalue votre score.

C'est la Wii qui a lancé ce type de jeux, mais les consoles concurrentes, XBox et PlayStation, proposent aujourd'hui le même type de jeux.

Sport sur console de jeu : des dépenses énergétiques pas à la hauteur

Malheureusement,jouer sur console ne nous fait pas dépenser assez d'énergie pour que l'on puisse vraiment parler d'activité physique.

Comment parvient-on à cette estimation ? En comparant les MET ou équivalents métaboliques, cette unité de mesure qui détermine le degré d’intensité des activités que nous effectuons.

Quelques exemples :

  • Les activités d’intensité légère comme dormir, regarder la télévision ou écrire à la main, sollicitent moins de 3 MET.
  • Les exercices d’intensité modérée sollicitent de 3 à 6 MET.

    Ils correspondent aux activités de la vie quotidienne comme monter les escaliers, faire le ménage ou marcher d’un bon pas.

  • Les activités physiques intenses demandent plus de 6 MET.

    Ce sont les activités sportives.

    Courir à vive allure équivaut par exemple à 18 MET.

La plupart des jeux vidéo de sport induiraient une dépense énergétique équivalente à 2 – 3 MET (1).

Or, pour garder la forme il faudrait 150 minutes d'activité entre 3 et 6 MET chaque semaine…

Publié par Aude Dion, journaliste santé le Lundi 25 Mars 2013 : 00h00
Mis à jour le Lundi 25 Mars 2013 : 09h14
Source : (1) Miyachi, M. et al., National Institute of Health and Nutrition (Japan), Juin 2010. Graves, L. et al., British Medical Journal, Décembre 2007. Merci à Nicolas Benoit, préparateur physique au Centre d’Evaluation de la Performance Sportive (Louvain-la-Neuve).
A lire aussi
La nintendinite : canular ou vraie maladie du joueur sur console ?Publié le 12/01/2015 - 07h00

À force de vous adonner à votre jeu préféré sur console Nintendo ou autre, allez-vous développer une maladie particulière ? La nintendinite vous guette-t-elle ?C’est probable, mais cela dépend de votre façon de jouer et surtout de votre assiduité. En effet, il s’agit tout simplement...

Plus d'articles