Un nouveau site pour tout savoir sur l'alcool

Publié par Hopital.fr le Lundi 03 Mai 2010 : 02h00
-A +A
Le site www.alcoolinfoservice.fr invite les internautes à faire le point sur leur consommation d'alcool et connaître les risques éventuels pour leur santé. Associé à des moments de détente, l'alcool comporte en effet des dangers insoupconnés, notamment pour les buveurs occasionnels.

Les risques liés à la consommation d'alcool

Tous les ans, environ 37.000 Francais meurent des suites d'une consommation excessive d'alcool. Première cause de mortalité évitable, l'alcool est responsable d'accidents de la route, de cancers, de maladies cardiovasculaires et digestives et de troubles psychiques comme l'anxiété et la dépression, sans oublier les accidents du travail et les violences conjugales. Ces problèmes de santé concernent l'ensemble de la population, y compris les personnes déclarant avoir une maîtrise de leur consommation et intégrées socialement.

Ces risques peuvent être immédiats : le risque d'être responsable d'un accident mortel est ainsi multiplié par 8 en cas d'ingestion d'alcool. Ce risque augmente très rapidement en fonction du taux d'alcool dans le sang. Il est, par exemple, multiplié par 40 pour un taux supérieur à 2 grammes par litre.

Mais ces risques peuvent aussi être différés. C'est le cas notamment de la cirrhose du foie, qui peut évoluer vers un cancer particulièrement difficile à soigner. Enfin, la consommation d'alcool par une femme enceinte peut avoir des conséquences très graves sur la santé de l'enfant à naître (syndrome de l'alcoolisme foetal).

Face à cet enjeu majeur de santé publique, l'Institut national de la prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a mis en ligne, le 10 avril 2010, le site grand public www.alcoolinfoservice.fr. Celui-ci offre à tous les internautes de nombreuses informations et une série de conseils utiles.

Pour évaluer sa consommation, le site propose ainsi un alcoolmètre composé en deux volets. Le premier, composé de douze questions, est un test développé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et utilisé par plusieurs pays. La deuxième étape s'adresse aux internautes dont la consommation comporte des risques pour la santé. Elle propose un programme en trois étapes en vue de réduire les prises d'alcool : évaluation des motivations et des craintes à s'engager dans cette démarche, analyse des habitudes de consommation et définition d'un objectif de diminution. L'onternaute doit ensuite indiquer ses prises d'alcool quotidiennes et, à la fin de chaque semaine, recoit un bilan personnalisé. Bientôt, le programme sera aussi disponible en application Iphone.

Le site offre aussi un large panel d'informations : qu'est-ce qu'un verre d'alcool ? Quel est le degré d'alcool en fonction des boissons ?,Comment l'alcool agit-il sur l'organisme et quels sont les risques éventuels ?... Les différentes rubriques du site s'adressent à tous les publics, du consommateur occasionnel à la femme enceinte, en passant par le consommateur de fin de semaine. Le site propose des conseils et des astuces, des fiches et des brochures téléchargeables ainsi que des kits concus pour les professionnels. Enfin, en cas de troubles, d'addiction avérée ou de besoin d'assistance, le site informe sur les démarches d'accompagnement existantes ainsi que les structures et intervenants compétents.

Publié par Hopital.fr le Lundi 03 Mai 2010 : 02h00
A lire aussi
Et si c'était un cancer du pancréas ? Publié le 04/01/2010 - 00h00

Le cancer du pancréas est un cancer rare, souvent diagnostiqué au-delà de 70 ans. L'inconvénient est qu'il est fréquemment dépisté tardivement. Le point sur les facteurs de risque du cancer du pancréas et sur ses symptômes.

Alcool : votre corps se souvient de chaque verre Publié le 10/11/2004 - 00h00

Les slogans utilisant des critères évasifs tels que « boire avec modération » ou « sans excès » ne sont pas, de toute évidence, assez porteurs pour mettre en garde contre les dangers liés à la consommation d'alcool. Une nouvelle campagne de prévention s'engage autour d'un slogan…...

Plus d'articles