Maladies cardiovasculaires : repérez vos facteurs de risque

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 26 Octobre 2009 : 01h00
Mis à jour le Mardi 16 Septembre 2014 : 11h04
-A +A

Le risque cardiovasculaire dépend de nombreux facteurs de risque. On ne peut rien contre certains risques, comme les facteurs héréditaires par exemple. En revanche, d'autres sont parfaitement évitables. Encore faut-il les connaître pour agir...

Les facteurs de risque cardiovasculaires sur lesquels on ne peut pas agir

Vous ne pouvez rien contre ces facteurs de risque. Il est cependant important de les connaître et d'en tenir compte.

Le sexe

Les hommes sont plus à risque de maladie cardiovasculaire que les femmes. Mais attention, les femmes ne sont pas pour autant à l'abri des maladies cardiovasculaires. D'ailleurs, passé la ménopause et avec l'augmentation de l'espérance de vie, leur risque rattrape vite celui des hommes à partir d'un certain âge.

L'âge

Le risque de maladie cardiovasculaire augmente avec l'âge. Globalement, le risque augmente plus fortement à partir de 65 ans, chez les hommes et les femmes.

Les antécédents familiaux

Le fait d'avoir des parents proches (du 1er degré : père, mère, frère, soeur) ayant souffert de troubles cardiovasculaires à un âge précoce (avant 55 ans pour un père ou un frère et avant 65 ans pour une mère ou une soeur) augmente votre propre risque cardiovasculaire.

Les antécédents personnels

Si vous avez déjà souffert de problèmes cardiovasculaires (infarctus, pontage cardiaque, accident vasculaire cérébral, artérite), vous présentez un risque cardiovasculaire global accru.

Les facteurs de risque cardiovasculaires sur lesquels vous pouvez agir

Les facteurs biologiques

L'hypertension artérielle, l'excès de mauvais cholestérol ou une carence en bon cholestérol, le diabète et l'insuffisance rénale représentent tous des facteurs de risque importants. Il est donc impératif de lutter contre ces affections et de surveiller vos indices biologiques régulièrement : mesure de la tension, mesure du taux de cholestérol, de la glycémie, etc.

Le surpoids favorisant l'apparition de toutes ces anomalies, il est donc à considérer également comme un facteur de risque. De même, un tour de taille excessif (abdomen) représente un puissant facteur de risque à part entière. Celui-ci ne doit pas dépasser 102 cm pour un homme et 88 cm pour une femme.

L'hygiène de vie

Certaines habitudes de vie sont bien connues pour contribuer au risque cardiovasculaire :

  • Fumer
  • Consommer trop d'alcool (pas plus de 6 verres par semaine)
  • Ne pas manger suffisamment de fruits et légumes (moins de 5 portions par jour)
  • Trop de viande rouge
  • Peu de poisson
  • Alimentation trop riche en graisses animales
  • Sédentarité

Ces facteurs d'hygiène de vie sont parfaitement modifiables. Pour diminuer votre risque cardiovasculaire, passez à l'action dès maintenant, quel que soit votre âge.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 26 Octobre 2009 : 01h00
Mis à jour le Mardi 16 Septembre 2014 : 11h04
Source : Association Pôle du coeur, www.poleducoeur.fr
A lire aussi
Que savez-vous des maladies cardiovasculaires ? Publié le 01/06/2012 - 10h40

L’infarctus du myocarde ou crise cardiaque est l’accident cardiovasculaire le plus redoutable. Sur les 150 000 à 180 000 personnes qui décèdent chaque année en France d’une maladie cardiovasculaire, 70.000 à 100.000 sont le fait d’un infarctus. Pourtant, une meilleure hygiène de vie...

Surveillez votre taux de cholestérol dès 35 ans ! Publié le 03/02/2015 - 17h51

Pensez à l’avenir, n’attendez pas pour vous soucier de votre cholestérol. En effet, toutes les années avant 55 ans avec un taux supérieur à la normale se cumulent pour augmenter franchement votre risque de maladie cardiovasculaire à 70 ans.Alors pensez à faire doser votre cholestérol et...

Plus d'articles