Mal de dos : est-ce une spondylarthrite ankylosante ?

Mise à jour par Dr Philippe Presles le 09/10/2015 - 10h35
-A +A

Invalidité et déformation articulaire

Si, dans la plupart des cas, la maladie reste compatible avec une vie normale, elle entraîne parfois une vraie invalidité, voire aussi des déformations sévères en cas de spondylarthrite sévère.

Le patient peut ainsi poursuivre ses activités et réaliser des exercices d’étirement et de renforcement pour l’aider à maintenir une bonne posture.

En cas de spondylarthrite ankylosante sévère (soudure des articulations, érosion), une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

 

Initialement publié le 18/06/2012 - 00h00 et mise à jour par Dr Philippe Presles le 09/10/2015 - 10h35

Société française de rhumatologie (SFR), www.rhumatologie.asso.fr.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
neldechalles

Diagnostiquée spondylarthropathie ankylosante B27 en juin 2012.je suis depuis sous methotrexate et ains et antalgique.mes douleurs sont toujours presentes surtout au talon et cheville droite genou gauche coude droit et colonne vertebrale.je me fatigue tres vite et mrs nuits sont malgre tout horrible insomnie et douleur

zaranoff27

je souffre de cette maladie et je ne souhaite a personne d'avoir ca, car aucun medicament ne soigne la maladie, juste atenuer la douleur !!! L'eau chaude est un remede comme un autre mais au moins cela soulage le mal !!!!!

Erwan_de_bretagne

Contrairement à ce que vous dites, dr Presles, l'atteinte occulaire est une urgence médicale, car elle peut déboucher sur un baisse de la vue, due au fait que le liquide dans l'oeil devient opaque...

PUB