Mal de dos chez l'enfant : déviation de la colonne et mauvaises postures

Publié par Aurélie Bastin, Journaliste santé le Lundi 03 Septembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Vendredi 20 Novembre 2015 : 18h47
-A +A

Il est assez rare qu’un enfant se plaigne de maux de dos.

Et pourtant, cet axe central de notre squelette peut poser problème dès l'enfance.

Cambrure anormale, dos voûté… Quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

Mal de dos chez l'enfant : souvent une déviation de la colonne

Les premiers problèmes de dos surviennent généralement vers 12-13 ans chez les filles, et vers 13-14 ans chez les garçons.

Une période de croissance rapide qui accentue les risques de déviations de la colonne.

  • La scoliose se caractérise par une déviation en "s" de la colonne vertébrale.

    Plus fréquente chez les filles, elle peut dans certains cas être liée à une inégalité de la longueur des jambes.

    Mais son origine est inconnue dans la majorité des cas.

    La scoliose peut être présente dès la petite enfance.

  • La cyphose se caractérise par un dos rond ou voûté.

    Elle est le plus souvent liée à une mauvaise posture, mais elle est parfois causée par une maladie de croissance des vertèbres dorsales, la maladie de Scheuermann. La plupart du temps bénigne, elle touche surtout les garçons.

  • L’hyperlordose se manifeste quant à elle par une cambrure exagérée au niveau du bas du dos.

Tiens-toi droit ! Essentiel pour prévenir le mal de dos

La majorité de ces déformations de la colonne ne sont pas douloureuses chez les ados.

De la même manière, les maux de dos chez les enfants ne sont souvent pas synonymes de déformation de la colonne. Ils peuvent aussi être causés par de mauvaises postures : enfants ou adolescent qui passent de longues heures assis devant un écran d’ordinateur ou de télévision par exemple.

Pour ménager le dos de votre enfant et lui éviter des douleurs à l’âge adulte, encouragez-le à se tenir droit, les épaules vers l'arrière.

En dehors du côté esthétique, une bonne posture renforce la tonicité de la ceinture abdominale et diminue le risque de maux de dos.

Une bonne position assise : les deux pieds posés au sol (au besoin mettez un repose-pieds à sa disposition), le dos droit. Changer régulièrement de position, se lever de temps en temps et s’étirer sont également de bons réflexes pour soulager le dos.

Autre solution : l'utilisation d'un "siège ballon", qui améliore l'équilibre et fait travailler les muscles du dos.

Suggérez aussi à votre enfant ou ado de bouger et de pratiquer régulièrement une activité physique. C’est indispensable pour éviter l'apparition de maux de dos à l’âge adulte.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise une activité physique modérée quotidienne de 30 minutes par jour et deux à trois séances de 1h30 à 2h de sport par semaine.

Publié par Aurélie Bastin, Journaliste santé le Lundi 03 Septembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Vendredi 20 Novembre 2015 : 18h47
Source : Article rédigé avec la collaboration du Dr Delphine Guében, spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation, Cliniques universitaires Saint-Luc.
A lire aussi
Mauvaises postures Publié le 31/05/2001 - 00h00

Les mauvaises postures ne sont pas que disgracieuses, elles provoquent de la douleur, des déformations et des troubles fonctionnels. Elles se manifestent le plus souvent au cours de l'adolescence.Elles se définissent par rapport à la courbure normale de la colonne vertébrale vue de profil.Cette...

Surveillez régulièrement le dos de votre enfant Publié le 26/08/2004 - 00h00

Tout au long de la croissance, il faut surveiller de près le dos d'un enfant. A la moindre anomalie, il convient de consulter un chirurgien orthopédiste qui, s'il diagnostique bien un trouble de la croissance, la prendra en charge.

Scoliose et cartable, mythe ou réalité ? Publié le 07/10/2015 - 09h23

Les cartables trop chargés de nos écoliers ont une mauvaise réputation, totalement injustifiée, vis-à-vis de la scoliose. Néanmoins, un tel poids est aberrant sur une colonne vertébrale en pleine croissance mais aussi parce que de nombreux enfants souffrent sans le savoir de la maladie de...

Repérer et prendre en charge une scoliose chez l'adolescent Publié le 19/11/2014 - 10h27

La scoliose concerne près de 2% des adolescents, et est souvent sans gravité. Mais encore faut-il la reconnaître pour éliminer l'hypothèse d'une maladie sous-jacente, et prévenir les conséquences potentielles...Quels sont les signes de la scoliose ?

Plus d'articles