Maisons de naissance : première expérimentation

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Août 2015 : 12h05
Mis à jour le Lundi 03 Août 2015 : 16h33

Un décret paru au Journal Officiel autorise à titre expérimental, à compter du 1er août 2015 et pour une durée de cinq ans, les « maisons de naissance », des structures permettant un accouchement moins médicalisé, où les femmes enceintes peuvent mettre au monde leurs enfants assistées par les sages-femmes qui ont assuré le suivi de grossesse.

En lien direct avec une maternité

Les maisons de naissance doivent répondre à de nombreuses conditions très strictes, et notamment établir une convention avec un établissement de santé exerçant une activité de gynécologie-obstétrique, lequel doit impérativement être contigu. En effet, un accès direct à la maternité doit être aménagé, permettant un transfert rapide en cas de complications. Cela dit, seules les grossesses sans risques sont autorisées à être menées à terme dans ces maisons de naissance.

PUB

Des accouchements moins médicalisés

Ces maisons de naissance proposent des accouchements plus naturels, moins médicalisés, en limitant le plus possible l’intervention du médecin et les procédures médicales comme la péridurale. Ces établissements répondent au besoin d’écoute et de suivi personnalisé apporté par les sages-femmes tout au long de la grossesse. On estime que 3 à 15% des futures mamans sont demandeuses d’un tel dispositif. Attention, les maisons de naissance n’assurent pas l’hébergement des parturientes ni de leurs bébés.

Au final, l’accouchement en maison de naissance est moins coûteux pour l’Assurance maladie.

Ce système est déjà en place dans certains pays (Allemagne, Espagne, Suisse…). En France, les expérimentations débuteront à Paris au CALM et dans le Val-d’Oise à la maison de naissance de l’hôpital de Pontoise, avant de s’étendre à Marseille, Nancy et Bordeaux notamment.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Août 2015 : 12h05
Mis à jour le Lundi 03 Août 2015 : 16h33
Source : Version consolidée au 03 août 2015 de la LOI n° 2013-1118 du 6 décembre 2013 autorisant l'expérimentation des maisons de naissance, NOR: AFSX1316565L, http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028279423.
PUB
PUB
A lire aussi
Sortie de maternité précoce : enfin des recommandations Publié le 29/09/2004 - 00h00

A la demande de l'Organisation nationale des syndicats de sages-femmes, des recommandations concernant la sortie précoce des maternités ont été élaborées. Y sont précisées les spécificités d'un retour précoce à domicile après accouchement et ses conséquences sur l'organisation du suivi...

Accouchement dans l’eau : pour qui, pourquoi ?Publié le 04/01/2011 - 12h27

Certaines futures mamans, qui désirent renouer avec un accouchement moins médicalisé, optent aujourd’hui pour l’accouchement dans l’eau. Un accouchement sans péridurale, mais dont la douleur est atténuée par les vertus du milieu aquatique.

Comment choisir sa maternité ?Publié le 14/05/2007 - 00h00

Le choix de la maternité est une décision très importante lors d'une grossesse. Très tôt, les futurs parents se posent la question de savoir où leur enfant va naître. Joëlle Belaisch Allart* nous indique les bonnes questions à se poser pour ne pas se tromper.

Grossesse : droits et démarches (première partie)Publié le 23/06/2004 - 00h00

Même si la grossesse n'est pas une maladie, la Sécurité sociale vous prend en charge durant toute cette période. C'est effectivement un moment de votre vie ou vous devez être disponible à la grossesse et où vous êtes vulnérable. Quelques droits et démarches afin de ne pas avoir à trop se...

Plus d'articles