Journée mondiale de la prématurité

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 17 Novembre 2011 : 10h12
Mis à jour le Jeudi 17 Novembre 2011 : 10h12

Un enfant sur dix naît prématuré dans le monde. Le terme de prématurité s’applique à une naissance précoce, avant 37 semaines d’aménorrhée (ou 35 semaines de grossesse). En France, ce sont 8% des enfants qui naissentprématurés, soit entre 22 et 36 semaines pour les trois quarts d’entre eux, voire avant.

Prématurité ou grande prématurité ?

On parle de prématurité lorsque l’accouchement a lieu avant 37 semaines d’aménorrhée (alors que le terme normal de la grossesse est de 41 semaines d’aménorrhée - SA), mais on distingue la prématurité moyenne (33 à 36 SA), la grandeprématurité (28 à 32 SA) et la très grandeprématurité (avant 28 SA).

Il existe 5 grands facteurs de risque de prématurité :

- l'hypertension artérielle et ses complications,

- les hémorragies,

- la rupture prématurée des membranes,

- le travail prématuré spontané,

- le retard de croissance intra utérin.

Enfin, on distingue classiquement la prématurité spontanée de la prématurité induite ou décidée par l’équipe obstétricale en raison de risques pour la mère et l’enfant (environ 45% des cas).

PUB

3e Journée mondiale de la prématurité

Lors de la 3e Journée mondiale de laprématurité du 17 novembre 2011, des manifestations auront lieu partout en France et permettront de récolter des fonds pour améliorer l’accueil et le confort des familles de prématurés dans les hôpitaux de leur région. Une corde à linge à laquelle seront suspendus des petits chaussons blancs, dont un plus petit de couleur rouge, illustre l’accroche de cette Journée :« Un bébé sur 10 naît prématuré dans le monde ».

À cette occasion, l’Association SOS Préma lance un nouveau site à destination des parents d’enfants prématurés apportant desréponses pratiques, argumentées par des données médicales et des avis d’experts : www.bebeprema.fr. En cas de besoin de conseils ou d’échanges avec d’autres parents le site de SOS Préma reste à disposition : www.sosprema.com.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 17 Novembre 2011 : 10h12
Mis à jour le Jeudi 17 Novembre 2011 : 10h12
Source : Dossier de presse SOS Préma et Abbott, 7 novembre 2011.
PUB
PUB
A lire aussi
Distilbène : informer pour dépisterPublié le 19/02/2003 - 00h00

Aujourd'hui, la plupart des jeunes femmes exposées in utero au Distilbène, médicament employé autrefois pour éviter les fausses couches et qui s'est par la suite révélé toxique, ont atteint l'âge d'avoir des enfants. Afin de limiter les risques de complications, informations et...

Attendre des jumeaux : des précautions à prendrePublié le 27/09/2002 - 07h30

Vous n'attendez pas un enfant, mais deux… ou trois ? Une grossesse multiple nécessite de prendre un certain nombre de précautions afin d'éviter notamment, une naissance prématurée. Rejoindre une association de « parents à naissances multiples » peut d'ailleurs, à plus d'un titre, s'avérer...

Plus d'articles