Journée des DYS en région : dyslexie, dysphasie, dyspraxie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Octobre 2012 : 09h50
Mis à jour le Mercredi 10 Octobre 2012 : 10h29

Suite à la 6e Journée des DYS – Université Paris-Dauphine qui s’est déroulée le 6 octobre 2012, la Fédération des Associations Pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH) et la Fédération Française des DYS organisent dans toute la France durant le mois d’octobre des manifestations de sensibilisation à ces maladies peu connues : dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie…

Six catégories de troubles DYS

Les troubles DYS (dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie…) sont des troubles cognitifs spécifiques induisant des troubles de l’apprentissage précoce (le langage et les gestes) ou de l’apprentissage scolaire (l‘écriture et le calcul).

Entre 6 et 8% des Français sont concernés.

Les troubles DYS regroupent 6 catégories :

  • Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit, communément appelés dyslexie et dysorthographie.
  • Les troubles spécifiques du développement du langage oral, communément appelés dysphasie.
  • Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visio-spatiales, communément appelés dyspraxie.
  • Les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives, communément appelés troubles d’attention avec ou sans hyperactivité.
  • Les troubles spécifiques du développement des processus amnésiques.
  • Les troubles spécifiques des activités numériques, communément appelés dyscalculie.
PUB

Prévenir les conséquences des DYS par un repérage précoce

L’objectif de cette 6e Journée des DYS est de sensibiliser le grand public afin de prévenir, en agissant dès la petite enfance, les conséquences des troubles DYS : échec scolaire, difficultés d’inclusion sociale, puis exclusion professionnelle.

La solution passe par un repérage précoce pour mettre en place un accompagnement adapté afin « d’éviter les situations d’échec, la perte de confiance en soi et les frustrations ». Or aujourd’hui encore, de très nombreux facteurs retardent les accompagnements adaptés.

« Les trois axes essentiels d’une prévention de l’aggravation des troubles sont pourtant connus :

  • repérage par les professionnels qui entourent l’enfant,
  • dépistage systématique dans le suivi de l’enfant,
  • diagnostic précoce pour proposer les réponses adaptées.

La complémentarité des professionnels dans l’accompagnement personnalisé constitue une condition de réussite de chaque jeune, afin d’éviter, en fin de parcours, son exclusion sociale. »

Pour connaître les événements liés à la journée des DYS en région : http://journee-des-dys.info/les-dys-en-regions/.

Pour en savoir plus : www.journee-des-dys.info.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Octobre 2012 : 09h50
Mis à jour le Mercredi 10 Octobre 2012 : 10h29
Source : Communiqué de presse Journée des DYS 2012.
A lire aussi
La dyslexie : coup de pouce aux enfants DYSPublié le 03/11/2016 - 13h25

La dyslexie est un trouble qui se manifeste par une mauvaise association entre les lettres et les sons, et par une difficulté à saisir rapidement un mot dans sa globalité : l’enfant déchiffre  lentement et fait des erreurs. Ce trouble de l’apprentissage du lange écrit met les enfants en...

Plus d'articles