Interview : Mon enfant est-il hyperactif ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 17 Septembre 2003 : 02h00
-A +A
Trop remuant, turbulent ou réellement hyperactif ? Comment s'y prendre ? A-t-il besoin d'un traitement ? Quels sont les dangers ? Comment l'aider à s'intégrer ? A s'épanouir ? Le Dr Marie France Leheuzey, médecin psychiatre, répond à ces questions.

e-sante : Comment faire la différence entre un enfant turbulent ou réellement hyperactif ?

Dr Marie France Leheuzey : Un enfant réellement hyperactif est un enfant qui présente un ensemble de symptômes dont le principal est un déficit attentionnel c'est-à-dire une difficulté à soutenir son attention, à se concentrer et à être attentif. Ce déficit attentionnel est le noyau de la symptomatologie auquel s'associent éventuellement une hyperactivité motrice (agitation) et une impulsivité. L'enfant hyperactif a donc des difficultés scolaires parce qu'il ne fixe pas bien les consignes données en classe. A la maison, ses parents ont l'impression qu'il n'écoute rien et qu'il n'est pas obéissant car, là aussi, son attention est fugitive. L'impulsivité se manifeste par le fait que l'enfant interrompt les autres, passe rapidement d'une activité inachevée à une autre. Il existe des formes d'hyperactivité où l'agitation motrice est prédominante, des formes où le trouble attentionnel est prédominant et il existe des formes mixtes.L'enfant turbulent bouge, mais ne souffre pas de déficit attentionnel.

e-sante : A partir de quel âge et à qui peut-on s'adresser afin de porter un éventuel diagnostic d'hyperactivité ?

Dr Marie France Leheuzey : Le plus fréquemment, les enfants sont vus à partir de l'âge de 6 ans lors de l'entrée au cours préparatoire car les apprentissages de l'école élémentaire nécessitent de longs moments d'attention et une attitude disciplinée. C'est pourquoi, le diagnostic est souvent porté à partir de l'âge scolaire. Néanmoins, on peut faire le diagnostic chez l'enfant dit d'âge préscolaire, c'est-à-dire en maternelle, dès l'âge de 3-4 ans. Pour certains enfants leurs difficultés se repèrent même avant, mais le diagnostic est délicat.Ce diagnostic d'hyperactivité est un diagnostic médical, le médecin traitant est là pour donner un premier avis et s'il estime que l'enfant a des caractéristiques faisant penser à une d'hyperactivité, le médecin généraliste ou le pédiatre adresse l'enfant à un spécialiste. Les spécialistes de l'hyperactivité en France sont les neuropédiatres et les pédopsychiatres (en libéral et à l'hôpital).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 17 Septembre 2003 : 02h00
A lire aussi
Votre enfant est-il hyperactif ou hypertonique ? Publié le 10/07/2009 - 00h00

Grégoire passe son temps à gigoter. Sarah, elle, n'est pas très remuante mais elle ne parvient pas à se concentrer. Ils ont du mal à retenir les consignes et se faire obéir relève pour les parents d'un véritable parcours du combattant.

Plus d'articles