Infarctus du myocarde : comment reconnaître les symptômes

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 06 Avril 2018 : 16h03
Parmi les maladies cardiovasculaires, l'infarctus du myocarde fait partie des plus fréquents. Il peut être grave et en reconnaître les premiers symptômes est primordial, car son pronostic dépend de la rapidité de sa prise en charge.
© Istock

Quels sont les symptômes de l'infarctus du myocarde ?

La plupart du temps, l'infarctus du myocarde se manifeste par une douleur thoracique, constrictive et oppressante. Elle irradie vers la mâchoire et le membre supérieur gauche. Si elle cède après quelques minutes, il s'agit alors d'une angine de poitrine ou angor, qui est un signe précurseur de l'infarctus du myocarde. Si elle ne cède, pas, alors une ou plusieurs artères coronaires sont bouchées et l'infarctus est installé. Cette douleur peut s'accompagner de difficultés respiratoires et de perte de connaissance. Une grande méfiance est de mise chez le diabétique, car l'infarctus peut être silencieux, c'est-à-dire ne provoquer aucune douleur.

PUB

Quel est le traitement de l'infarctus du myocarde ?

Lorsque la douleur thoracique est évocatrice d'un infarctus, une consultation en urgence est nécessaire pour pratiquer un électrocardiogramme qui va rapidement confirmer le diagnostic. En fonction de l'étendue de l'infarctus, on propose un traitement médicamenteux ou la pose de stents, qui permettent de dilater les artères coronaires. Un séjour en soins intensifs cardiologiques est parfois nécessaire. Dans les suites, une rééducation en milieu adapté est conseillée et un suivi cardiologique est préconisé.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 06 Avril 2018 : 16h03
PUB
PUB
A lire aussi
Infarctus, une course contre la montre et pour la viePublié le 06/04/2012 - 09h42

En dépit d’une campagne de communication, les Français ne sont pas plus nombreux à faire appel au 15 en cas de douleur thoracique, selon l’observatoire français Stent for life. Rappel des bons réflexes à avoir pour lutter contre les ravages de l’infarctus du myocarde.

Infarctus du myocarde : mieux se soigner quand on est une femmePublié le 11/11/2015 - 12h04

Chez la femme- et parce qu’elle est une femme- s’accumulent les retards dans la prise en charge de l’infarctus du myocarde. Convalescente, on lui propose aussi moins souvent une rééducation cardiaque, à laquelle elle renonce parfois d’elle-même. Le sexisme doit disparaître dans la prise...

Tako-tsubo, du nouveau dans le syndrome des cœurs brisésPublié le 05/04/2016 - 14h44

Tako-tsubo, ce nom japonais désigne une maladie du muscle cardiaque provoquée par un stress, identifiée il y a une vingtaine d’années. En 2015-2016, des études l’ont éclairé un peu plus : la totalité du myocarde ventriculaire peut être touchée, son risque de mortalité avoisine celui...

Infarctus du myocarde, une course contre la montrePublié le 25/09/2002 - 00h00

L'infarctus du myocarde est une affection grave et fréquente avec plus de 200.000 nouveaux cas chaque année en France.Il représente également la première cause de mortalité chez l'adulte de plus de 40 ans. Cependant, il a bénéficié de progrès thérapeutiques considérables, allant de la...

Plus d'articles