Les faux-ongles sont-ils dangereux ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 12 Novembre 2015 : 16h14
-A +A

Existe-t-il des inconvénients aux faux ongles ? Abîment-ils les ongles ? Quels sont exactement les risques ? Voici les réponses du Dr Philippe Abimelec*, dermatologue et spécialiste des ongles.

Quelles sont les techniques utilisées pour les faux ongles ?

Dr Philippe Abimelec : "Il existe deux systèmes différents, les capsules et les faux ongles sculptés ou modelés. La capsule de plastique se présente sous la forme d'un faux ongle moulé ou préformé que l'on colle avec une « superglue » adaptée. Les ongles modelés sont réalisés en utilisant une pâte en résine ou en gel qui est moulée sur l'ongle naturel à l'aide d'un gabarit."

La résine est une résine acrylique comme celle qui est utilisée pour les fausses dents temporaires. Elle est obtenue en mélangeant une poudre et un liquide.

Dans tous les cas, il est nécessaire de préparer l'ongle avant d'apposer la capsule ou le gel et il est important que la pose (comme la dépose) soit effectuée par une prothésiste ongulaire professionnelle pour éviter d’abîmer l’ongle d’avantage.

Avant la pose, la professionnelle lime légèrement le dessus de l'ongle pour faciliter l'accroche de la colle ou de la résine. Cette étape de la pose des faux ongles est la plus agressive, car elle amincit l'ongle, le rend plus fragile, plus cassant, et augmente par ailleurs la pénétration des produits, lesquels sont assez toxiques.

Certaines manucures expertes liment délicatement la surface de l'ongle naturel, mais d'autres l'abrasent beaucoup trop. Certains instituts utilisent même des ponceuses électriques qui produisent de terribles dégâts.

Pour les capsules, il suffit de déposer un peu de colle sur l'ongle avant de mettre en place la capsule qui est ensuite ajustée.

Si les capsules sont en vente dans les instituts, grands magasins et certains supermarchés pour les femmes qui désirent les réaliser seules, cette technique est à réserver aux expertes….

Les capsules existent de différentes tailles et formes, elles seront si nécessaire retaillées pour s'adapter parfaitement à la morphologie des ongles.

Une fois collée, la surface de la capsule est légèrement poncée avant d'appliquer une petite couche de résine pour homogénéiser la surface et renforcer l'ensemble (la même résine que celle qui compose les faux ongles modelés).

Enfin, après séchage à l'air libre ou aux ultraviolets, on appliquera le vernis.

Quelle que soit la technique, il est nécessaire de réaliser des raccords à la base de l’ongle toutes les 3 à 4 semaines environ puisque l'ongle pousse d'environ 3 mm chaque mois.

La technique de l'ongle sculpté ou modelé utilise un gel tout prêt ou une résine que l'on prépare en mélangeant de la poudre et un liquide. La résine durcit toute seule à l'air libre, tandis que le gel durcit sous lampes UV, il polymérise à la lumière. C'est ce qu'on appelle la photopolymérisation, d'où le nom de « gel UV ». Gel et résine sont appliqués et modelés sur l'ongle à l'aide d'un petit pinceau. Pour bien délimiter l'ongle, on utilise une sorte de cache en métal ou en carton.

Gel, résine et colle sont-ils des produits susceptibles d'endommager les ongles ?

Dr Philippe Abimelec : "Oui, tous ces produits sont agressifs pour la peau. Plus les ongles ont été limés au départ, plus les produits pénètrent dans la peau à travers l'ongle. Les colles employées pour fixer les capsules seraient moins toxiques que les gels et les résines car on en utilise en plus petites quantités. Les manucures ajoutent souvent un liquide juste avant l'application de la résine ou du gel pour encore favoriser l'accroche, celui-ci aussi peut être néfaste."

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 12 Novembre 2015 : 16h14
Source : Conseiller scientifique : Dr Philippe Abimelec, dermatologue à Paris.
Pour en savoir plus : Fiches d'informations sur les maladies des ongles (ongle incarné, traitement de l'ongle incarné, mycose de l'ongle), des cheveux (chute de cheveux et greffe de cheveuxpelade), l'esthétique (épilation laser, traitement des rides), le traitement laser (traitement des rougeurs, traitement des rides, traitement des taches brunes) et les maladies de la peau (acné, traitement des cicatrices d'acné, cancer de la peau, hyperhidrose).
A lire aussi
Les faux ongles, bonne ou mauvaise idée ? Publié le 02/11/2009 - 00h00

Pour suivre la mode ou pour camoufler, les faux ongles sont devenus très populaires. Cette pratique présente-t-elle des risques pour les ongles naturels ? Dans l'affirmative, quels conseils pour les minimiser et ne pas mettre nos ongles en danger ?

Comment soigne-t-on l'ongle incarné ? Publié le 28/01/2008 - 00h00

La pénétration d'un fragment d'ongle dans la chair est gênante, douloureuse et peut faire le lit d'une infection.Quelles sont les solutions ? Quand et qui consulter pour un ongle incarné ?Le point avec le Dr Philippe Abimelec*, dermatologue et spécialiste de l'ongle.

Plus d'articles