• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    4 avis
  • Commentaires (0)

Faire pipi à l'école, moins facile qu'il n'y paraît

Faire pipi à l'école, moins facile qu'il n'y paraîtFaire pipi est un acte naturel et indispensable qui s'apprend. Et si le comportement n'est pas adéquat, il peut être à l'origine de troubles urologiques. C'est donc dès le plus jeune âge, dès la maternelle, qu'il faut être vigilant et poser les bonnes bases.

A la maternelle

Manque d'intimité, de propreté, emploi du temps strict, immaturité de la vessie… tous ces facteurs peuvent être à l'origine d'un stress important chez les petits qui entrent en maternelle. L'Association française d'urologie (Afu) souligne par ailleurs "qu'à 5 ans, 15% des enfants ne sont pas propres, de jour comme de nuit" et "qu'aucun texte ne contraint les enfants à être propres pour entrer en maternelle. (…) C'est le chef d'établissement qui décide des règles dans son école (….) et les accidents sont tolérés". Il faut donc respecter le rythme du développement de l'enfant et ne pas le soumettre à des contraintes. En cas de difficultés particulières, il convient d'engager le dialogue avec le chef d'établissement, le maître ou la maîtresse afin de trouver un arrangement.

A l'école

Une fois la continence acquise, il faut apprendre aux enfants à aller faire pipi et à le faire bien. Car s'ils se retiennent trop, les urines stagnent, ce qui entraîne un risque d'infection urinaire, particulièrement chez les filles. Les urologues conseillent donc aux parents de veiller à ce que leur enfant ait bien vidé leur vessie avant de partir à l'école et de leur expliquer qu'il faut aller faire pipi très régulièrement, au minimum 5 à 6 fois par jour. Ensuite, il faut leur expliquer comment bien faire pipi, particulièrement aux petites filles.

Article publié par Isabelle Eustache le 10/09/2007

Sources : Communiqué de presse de l'Association française d'urologie (Afu), 28 juin 2007.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Contre la scolarisation avant trois ans

  • Selon les spécialistes de la petite enfance, la scolarisation à deux ans n'est pas une bonne solution. Explications à ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating