Enfant 3-5 ans

Publié par Dr Philippe Presles le 03/03/2009 - 01h00
-A +A

Le développement psychomoteur

Entre 3 et 6 ans, l'enfant augmente de manière considérable ses capacités psychomotrices. Son développement est facile à suivre en jouant avec lui et en lui demandant simplement de sauter à pieds joints, à cloche pied, de se tenir sur une jambe, de taper du doigt, d'attraper un ballon, etc. Attacher un lacet sera le signe d'une maturité psychomotrice importante... L'usage du vélo sans roulettes est très variable d'un enfant à l'autre, certains n'ayant pas passé le cap à 6 ans, sans que cela n'ait aucune importance.

La stabilité psychomotrice

A l'entrée en maternelle, l'enfant doit pouvoir rester calme pendant d'assez longues périodes et doit être capable de se concentrer sur ses jeux et ses travaux. A cet âge là, il peut être particulièrement turbulent, hyperactif, agité, c'est-à-dire plein de vie, sans que cela porte à conséquence. Ce n'est qu'à partir de 5-6 ans que l'on évoquera une éventuelle instabilité psychomotrice pour laquelle il faudra consulter (Trouble de l'attention et hyperactivité ou TDAH) :

  • Anarchie du comportement : activité brouillonne et maladroite, agitation.
  • Envahissement de l'espace, surtout celui d'autrui, parasitage incessant.
  • Indiscipline, ne supporte pas de rester assis.
  • Impulsivité : la moindre occasion est bonne pour grimper, sauter, toucher.
  • Agressivité, colères déclenchées par les frustrations.
  • Eparpillement de l'enfant, inattention et difficultés de concentration intellectuelle.

 

Publié par Dr Philippe Presles le 03/03/2009 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB