Le dernier rhume de la saison ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 18 Février 2011 : 14h52
Mis à jour le Lundi 26 Octobre 2015 : 16h48

En moyenne, un enfant subit entre 6 et 8 rhumes par an. Vu la saison, on peut s'attendre à ce que votre enfant ait déjà subi un rhume. Comment vous assurer que ce sera le dernier de l'hiver ?

Le rhume des enfants, banal et sans gravité ?

La réponse est essentiellement oui, le rhume n'est pas une maladie grave. Lorsqu'il touche des enfants, il mérite cependant un peu plus d'attention. En effet, le rhume est une infection des voies respiratoires supérieures (nez et trachée). Si cette même infection vient à s'installer dans les voies respiratoires inférieures on va avoir bronchite, bronchiolite ou pneumonies qui ne sont pas sans gravité. L'autre complication du rhume est l'otite, les voies aériennes de l'oreille moyenne étant bouchées par les scretions nasales. Il n'est donc pas vain d'essayer d'épargner un ou plusieurs rhumes à son enfant

Comment éviter à mon enfant d'attraper un rhume ?

  • La première solution est la même que pour les adultes : encouragez votre enfant à se laver les mains avant chaque repas, et même à chaque fois qu'il mange. Il est important d'expliquer à un enfant que ses mains peuvent transporter des microbes, et donc qu'il vaut mieux ne pas trop les porter à sa bouche ou à son visage quand elles ne sont pas propres.
  • Les enfants peuvent aussi apprendre que le partage n'est pas toujours une bonne chose. Un mouchoir ne se prête pas, il se donne. Verres et couverts à la cantine doivent rester personnels… Tout comme les crayons si votre enfant a l'habitude de les mâchouiller !
  • Sensibiliser votre enfant à l'importance de l'hygiène quand il est malade –jeter ses mouchoirs immédiatement, se couvrir la bouche et le nez quand il tousse ou qu'il éternue, etc., est aussi très utile. Il pourra éventuellement propager la bonne parole auprès de ses camarades de classe…
  • Assurez-vous aussi que l'atmosphère de la chambre de votre enfant n'est pas trop sèche. En effet, la sécheresse de l'air est l'une des explications de la fréquence des rhumes en hiver: la muqueuse du nez, asséchée, ne joue plus bien son rôle de défense contre les virus.
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 18 Février 2011 : 14h52
Mis à jour le Lundi 26 Octobre 2015 : 16h48
A lire aussi
Contre le rhume : les bonnes et les mauvaises solutionsPublié le 15/12/2014 - 07h00

Rien de plus classique qu’un rhume en hiver. Il existe toutes sortes d’idées reçues et autres conseils de grand-mère pour faire passer un rhume. Mais à bien y réfléchir, tous ne fonctionnent pas, loin s’en faut !Alors quelles sont les solutions qui marchent et celles qui n’arrangent...

Congestion nasale, nez bouchéPublié le 31/05/2001 - 00h00

La congestion nasale (nez bouché) est due à une inflammation ou à une irritation locale, qui provoque un resserrement du passage de l'air dans le nez.Lorsqu'elle est accompagnée d'un rhume, d'une sinusite (inflammation des sinus, cavités de certains os du visage où l'on trouve les muqueuses...

Plus d'articles