Couple : ne pas discuter le ventre vide

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 16 Avril 2014 : 15h48
Mis à jour le Mercredi 16 Avril 2014 : 16h10

Selon cette étude américaine très originale, le taux de sucre dans le sang, soit la glycémie, joue un rôle de régulateur dans la paix des ménages.

En effet, plus la glycémie est basse, plus une personne se montre agressive envers son conjoint.

Autrement dit, mieux vaut ne pas entamer de discussion animée le ventre vide…

© Istock

La glycémie témoigne du niveau d’agressivité

PUB

Une centaine de couples satisfaits de leur union ont accepté de faire mesurer leur taux de glucose sanguin le matin au lever et le soir au coucher pendant une vingtaine de jours. Leur degré d’agressivité l’un envers l’autre a été mesuré quotidiennement au moyen surprenant d’une poupée vaudou et au nombre d’épingles plantées dans celle-ci, comme une sorte de défouloir.

On constate ainsi que plus le taux de glucose est bas, plus le nombre d’épingles est important. Autre expérience, chaque membre du couple devait soumettre son conjoint à un niveau sonore élevé pendant la durée de son choix. Là encore, plus la glycémie était basse, plus long était le bruit désagréable qu’ils ont infligé.

Le cerveau est un gros consommateur de glucose pour fonctionner. Les chercheurs suggèrent que la maîtrise de la colère et de l’agressivité nécessite davantage de glucose. Ainsi, lorsque le taux de sucre sanguin diminue, les pulsions seraient plus difficiles à contrôler.

En pratique, il est préférable de ne pas entamer de discussions houleuses le ventre vide.

Si ce conseil vaut dans le cadre des relations avec son conjoint, il est aussi valable avec les enfants : mieux vaut donc négocier après le goûter ou les repas et non avant !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 16 Avril 2014 : 15h48
Mis à jour le Mercredi 16 Avril 2014 : 16h10
Source : Brad Bushman et al.,Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS) des 14-18 avril 2014.
A lire aussi
Diabète de type 2 : comment mieux gérer son taux de glycémiePublié le 12/11/2007 - 00h00

Trop de personnes souffrant de diabète sont « insuffisamment contrôlés ». Que signifie cette expression ? Les personnes atteintes de diabète n'arrivent pas à maîtriser leur taux de glycémie, malgré leur traitement. La faute à qui ? L'hémoglobine glyquée est méconnue et donc trop peu...

HGPO Publié le 08/06/2001 - 00h00

Prélèvement : Prélèvements sanguins veineux répétés Bilan : Diagnostic du diabète

Plus d'articles