Chirurgie du nez : les ultrasons révolutionnent la rhinoplastie

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Jeudi 23 Juin 2016 : 12h29
Mis à jour le Vendredi 24 Juin 2016 : 14h53

La rhinosculpture à ultrasons, mise au point par le Dr Gerbault, pourrait bien révolutionner la chirurgie du nez. La nouvelle technique chirurgicale corrige le nez de façon moins invasive et plus précise. Explications.

© Istock

Qu’il soit trop large, bossu, pointu… avec sa position centrale, le nez peut attirer tous les regards. Pourtant comme l’explique le Dr Olivier Gerbault, chirurgien plasticien, "un beau nez est un nez qui se fait oublier, c’est un nez qui met en valeur le regard et la bouche."

Chirurgie du nez : qu’est-ce que la rhinosculpture à ultrasons ?

"Les instruments utilisés en rhinoplastie ont été inventés au début du XXème", annonce en préambule le Dr Olivier Gerbault. Au siècle dernier donc. A l’heure où la médecine se fait de plus en plus précise, il était temps de repenser la chirurgie du nez, voire de la révolutionner. La rhinosculpture à ultrasons pensée et mise au point il y a 3 ans par le Dr Gerbault sculpte et redessine les nez de façon moins invasive, plus soft. Le médecin parle de "piezo chirurgie" pour ce procédé qui a rapidement séduit les chirurgiens plasticiens les plus réputés : "la rhinosculpture ultrasonique s’est répandue à travers le monde. Elle est désormais utilisée par les meilleurs chirurgiens rhinoplasticiens dans leur pays" et a fait l’objet d’une publication dans la revue de chirurgie esthétique de référence Aesthetic Surgery Journal.

Pour réussir à sculpter sans casser, à opérer avec des gestes plus doux mais aussi plus précis, le Dr Gerbault s’est inspiré des instruments médicaux utilisés par les dentistes et a développé des outils miniaturisés actionnés par un moteur ultrasonique. "On utilise des ultrasons. Les os sont sculptés de façon très précise, c’est du sur-mesure. C’est aussi une technique plus douce." Les ultrasons polissent, coupent, lissent les os et les cartilages durs sans casser et sans abîmer les tissus, les muqueuses environnants. Les outils plus petits, permettent un véritable travail de précision.

La rhinosculpture est indiquée pour rectifier une asymétrie, corriger la partie osseuse du nez : une bosse, un nez trop large, trop fort. Elle est aussi indiquée chez les patients de plus de 45 ans chez qui les os sont plus fragiles et cassants.

Rhinosculpture ou rhinoplastie : les différences

La rhinoplastie est un acte délicat dû à la complexité de la structure du nez. L’intervention ne doit pas engendrer de complications respiratoires. Jusqu’à présent le risque principal était les fractures incontrôlées. Un écueil important qu’évite la rhinosculpture car elle remodèle dans la majorité des cas sans casser et surtout elle permet au chirurgien de visualiser toute la pyramide nasale : "Au lieu de casser à l’aveugle comme cela se faisait jusqu’à présent, la rhinosculpture ultrasonique permet de sculpter sous contrôle visuel direct." La majorité des complications esthétiques des rhinoplasties type fracture incontrôlée entrainant des défauts esthétiques, des problèmes respiratoires, peuvent maintenant être évitées.

Une avancée technologique qui apporte un confort d’action aux praticiens mais qui améliore aussi grandement les suites post-opératoires du patient. Car même s’il s’agit toujours d’un acte chirurgical, l’opération est moins traumatisante tout comme les suites : les problèmes de gênes respiratoires liées à l’opération sont plus faibles, le temps de récupération plus rapide : "Les patients sont très peu marqués après l’intervention, presuqe pas de bleus et ils peuvent reprendre leur travail au bout de 5 à 6 jours."

La rhinosculpture en remodelant le nez sans casser les os, en réduisant considérablement les suites et en offrant un résultat très naturel, est une vraie avancée technologique. Trois ans après sa mise au point, elle séduit de plus en plus de praticiens ce qui fait penser au Dr Gerbault que "les instruments traditionnels de rhinoplastie seront progressivement remplacés au bénéfice des patients."

Une nouvelle pratique chirurgicale qui connait un tel engouement chez les praticiens qu’un Congrès Mondial de rhinoplastie se tiendra à Paris à la rentrée pour former les chirurgiens.

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Jeudi 23 Juin 2016 : 12h29
Mis à jour le Vendredi 24 Juin 2016 : 14h53
Source : Intervention du Dr Oliver Gerbault, inventeur de la technique, lors du congrès IMCAS
www.imrhis2016.com
A lire aussi
La rhinoplastie, l'opération esthétique du nezPublié le 31/10/2013 - 08h13

La rhinoplastie est destinée à modifier l’apparence physique du nez. Il s’agit d’une des plus anciennes interventions  de chirurgie esthétique.La dernière avancée technologique est l’apport des techniques de simulation sur ordinateur pour donner une approche plus réaliste du résultat...

Chirurgie esthétique : opération du nezPublié le 21/05/2007 - 00h00

Se faire opérer du nez est toute une aventure que l'on n'entreprend pas à la légère, surtout lorsqu'elle est uniquement à visée esthétique. Comment choisir son chirurgien ? Comment se déroule la première consultation ? Existe-t-il un délai de réflexion légal ? De qui et de quoi faut-il...

Plus d'articles