Chimiothérapie : un nouveau traitement contre la douleur ?

Publié par La Fondation ARC le Lundi 15 Avril 2013 : 10h00
Mis à jour le Lundi 15 Avril 2013 : 10h34

Un antidépresseur s’avérerait efficace pour diminuer les douleurs que ressentent certains patients après une chimiothérapie.

© getty

La douleur est un des effets secondaires de la chimiothérapie

Dans certains cas, la chimiothérapie provoque des effets secondaires douloureux affectant le système nerveux pouvant nécessiter l'arrêt temporaire du traitement.

Alors qu'il n'existe aujourd'hui aucun traitement contre ces troubles d'origine neurologique, des médecins américains montrent qu'unantidépresseur permet de diminuer les douleurs.

PUB

Un antidépresseur diminue les douleurs inhérentes à la chimiothérapie

L'équipe américaine du Dr Eden Lavoie Smith, de l'Université du Michigan (États-Unis), a cherché à améliorer la qualité de vie des patients atteints par ces affections nerveuses entraînées par la chimiothérapie.

Ces douleurs peuvent entraîner :

  • des tremblements,
  • des fourmillements,
  • des crampes,
  • et des douleurs inhabituelles, semblables à des brûlures ou des décharges électriques qui se maintiennent des mois, voire des années après l'arrêt du traitement antitumoral.

Un antidépresseur a été évalué, la duloxétine, prescrit aujourd'hui contre les douleurs liées à la neuropathie diabétique.

Dans le cadre d'un essai clinique de phase III, plus de 100 patients ont suivi ce traitement pendant 5 semaines, alors qu'un groupe équivalent était traité par un placebo.

La baisse d'intensité de la douleur, évaluée sur une échelle graduée de 0 à 10, était plus marquée dans le groupe soigné par la duloxétine que par le placebo.

Cette diminution des douleurs, observée dès la troisième semaine de traitement, se traduit par une amélioration de la qualité de vie des patients, bien que certains patients aient témoigné d'effets secondaires modérés (fatigue, insomnie, nausées).

Ce traitement pourrait ainsi être intégrer dans la prise en charge des patients traités par chimiothérapie.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 15 Avril 2013 : 10h00
Mis à jour le Lundi 15 Avril 2013 : 10h34
Source : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
E.M. Lavoie Smith et al. Effect of duloxetine on pain, function and quality of life among patients with chemotherapy-induced painful peripheral neuropathy. Journal of the American Medical Association. 2013;309(13):1359-67.
PUB
PUB
A lire aussi
Cancer et millepertuis, une jolie fleur dangereuse...Publié le 24/04/2002 - 00h00

Le Millepertuis, cette jolie plante à fleur jaune est couramment utilisée pour lutter contre la dépression, notamment par les malades du cancer. Or, en interférant avec d'autres médicaments, le Millepertuis peut avoir de graves conséquences. Elle modifie notamment l'effet des antidépresseurs...

Douleurs neuropathiques, des douleurs pas comme les autresPublié le 05/10/2016 - 15h59

Toutes les douleurs ne se ressemblent pas. Certaines douleurs dites douleurs neuropathiques liées à des lésions nerveuses font souffrir au quotidien 5% de la population. Elles ne sont pas soulagées comme les autres par les antalgiques classiques, mais à coup d’antiépileptiques ou...

Le cancer nécessite traitement médical … et confort !Publié le 16/03/2016 - 17h38

Quand on découvre que son corps héberge le cancer, il faut le soigner, suivre des protocoles afin de bénéficier de toutes les chances de guérison. Pourtant si le traitement médical est indispensable, le confort moral et physique est tout aussi essentiel, et il est placé désormais au cœur du...

Plus d'articles